Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

18 octobre 2008

Zadig, Voltaire... et moi

zadig_voltaire

Au secours!
L'automne, l'hiver approchent à grands pas et dans des vitrines un peu trop jolies pour ne pas se laisser tenter, il y a des pulls en cachemire qui essaient de me pervertir, les vilains!
C'est qu'ils y parviendraient presque.
C'est bête mais c'est comme ça.
J'ai toujours eu comme qui dirait un petit faible pour les jolis habits...
Pour autant qu'ils me tiennent chaud ^^

* * *

Pourtant, l'histoire est plus complexe qu'elle en a l'air.
Même si j'en mets pour de rares occasions, températures très hivernales oblige, j'ai depuis bien longtemps une sainte horreur des pulls, ces trucs vagues aux formes douteuses, sacs à patates en puissance qui grattent et qui piquent tellement que l'hiver, la plupart du temps, je suis juste bonne à mourir de froid dans mes tops demi-saison en frêle coton.
Résignée, je suis résignée.
Enrhumée, je suis toujours enrhumée!

* * *

Oui mais ça, c'était avant...
Parce qu'après, lèche-vitrine quotidien dans le 6ème oblige, il y a eu un jour ce petit passage près de la première boutique Zadig & Voltaire qui venait tout juste d'ouvrir à l'époque à Saint-Sulpice et dans laquelle, évidemment, je me suis sentie obligée de jeter un coup d'oeil.
Un coup d'oeil seulement, rien de bien grave. Pour la route, sans rien acheter.
C'est-à-dire que les prix m'ont fait un peu peur quand même...
Et puis, c'est bien connu, je suis une fille raisonnable. Surtout en matière de shopping!

Alors j'ai juste admiré, observé, guetté...
C'était bien beau, cette collection.
Jusqu'alors, je connaissais un peu la marque, de nom. Mais c'est tout.
L'intitulé m'interpelait.
Zadig... Voltaire...
C'était intriguant tout de même que cette connotation littéraire.
Intéressant aussi, et très attractif.
Efficace quoi.
Raison de plus pour découvrir,
Alors j'ai découvert.
[Je le sais à présent, je suis faible]

Et puis soudain, ici, là, ou encore dans l'angle là-bas tout au fond, un peu partout quoi, il y avait mon pire cauchemar: des pulls!
Des fichues rangées de pulls qui tiennent chaud l'hiver.
Horreur! Malheur!
J'ai donc feint de ne les avoir pas remarqué. Je les ai ignoré. Même pas parlé!
Mais parce que décidemment, les attirances sont inexplicables, j'y suis revenue quand même après une bonne demi-douzaine de tour de la boutique, l'air affairé.
C'est que ces pulls-là, ils étaient un peu différents: loin de mes vieilles choses difformes qui me faisaient ressembler à une loque, ils avaient cet aspect classe, bien coupé, tout en paraissant douillets à la fois.
Tout doux, tout beau, tout chaud.
Un pull ça?
Mouai...
Un peu logique,
Du cachemire, quoi!

Et bien mal m'en a pris d'en essayer un [par le plus grand des hasards et sans arrière-pensée, ça va de soi] parce que je suis tombée amoureuse. D'un pull, si, si.
Et que ma carte de crédit s'en souvient encore, c'est moi qui vous le dis!

* * *

Depuis, la tradition perdure et c'est un fait: il me faut mon petit pull Zadig en début d'hiver, caprice girly évident mais j'assume pleinement.
C'est une légère folie, un p'tit plaisir de passage, que je m'accorde juste parce que c'est occasionnel [et que c'est tellement bon parfois ^^]
Et on ne discute pas, non mais c'est comme ça!

* * *

Ceci étant, Zadig & Voltaire, ce n'est pas une addiction pour autant et j'achète rarement, la faute au porte-monnaie qui se vide trop vite, mais c'est juste que j'aime me perdre dans les boutiques, mignonnes à croquer, et au beau milieu des collections [bien au-delà des pulls d'ailleurs, cela va sans dire] parce qu'elles ont LE petit truc en plus.
Vous savez, pas seulement le côté chic ou glamour, bien sympathique au demeurant mais que l'on trouve tout de même dans un tas d'autres endroits, mais ce truc-là un peu à part, sophistiqué sans trop en faire, rock à souhait [en mode british ^^], attrayant et sexy, pas de fausses notes à l'appui.
Bref, impératif.

D'ailleurs, comparées à d'autres marques du même genre dont je tairai le nom [ça commence par un "A"...oh la balance!], la sobriété évidente qui émane a priori de l'ensemble ne se fait pas lugubre et sinistre, loin de là! Elle laisse au contraire jaillir de petites parcelles d'une mouvance très rock n' roll pour ne pas dire artistique [en témoignent certains imprimés], tendance qui a naturellement beaucoup contribué au succès de Zadig & Voltaire lors de la naissance des premières boutiques et qui demeure charmante et convaincante, les années passant.
Eh oui car à mi-chemin entre le côté rock vintage un peu bohême ou canaille et un chic du meilleur effet, la marque aime jouer sur le décalé/branché et l'originalité voilée sous une pluie de basiques bien attrayants:
l'aspect classique, loin d'être repoussant ou rébarbatif, adopte alors ce petit côté citadin que j'adore, tout en restant décontracté [mais comment font-ils donc?].
Les accessoires modernisent l'ensemble et le tout, tantôt sage, tantôt espiègle, permet juste d'effectuer un "zéro faute de goût" pas franchement déplaisant.
Ca donnerait presque envie de s'y attarder longtemps, longtemps.
Pulls... ou pas.
Et on se moque bien après tout que, dans certains élans péjoratifs, la marque soit considérée comme "bobo" parce que d'abord, "bobo", ça ne veut rien dire du tout ^^
Je dirais plutôt que ce qui me plaît dans un vêtement, c'est son aspect esthétique et original, son style et son allure.
La façon dont il est coupé, dont il a été pensé, la noblesse des tissus employés...
Un soupçon de confort qui saupoudre le tout et hop! Me voici conquise.
Là, je dois dire, chez Zadig, ils ont tout bon.

* * *

Oui ok d'accord mais soyons francs, il y a quand même un "mais"...
Et même plusieurs, sinon ce ne serait pas drôle!
Parce que c'est bien joli tout ça et que j'aimerais fort me la jouer "glam-rock-chic" un peu plus souvent si je m'écoutais, seulement le "hic" demeure le prix.
C'est sur que pour une fille habituée à Zara, Promod, La City ou Sinequanone, ça fait toujours un petit choc la première fois.
Et même si je suis bien contaminée par les "Comptoir" et autres marques dont je m'offre de petits trésors de temps à autre, il n'en demeure pas moins que ça demeure au dessus de mon budget, très au-dessus même.
Et donc, ça reste du domaine de l'exceptionnel, de la rareté et de tout ce que vous voulez.
Evidemment, la marque est classée dans le prêt-à-porter de luxe et moi, je ne suis pas Crésus, ce qui, soit dit en passant, est fort dommage car ça arrondirait bien mes fins de mois...

Il y a autre chose aussi.
Je me demande vraiment si le vêtement acheté vaut le prix affiché en fin de compte.
Et la réponse, de toute évidence, est négative puisqu'on paye surtout la marque, comme partout, et qui plus est, une marque à succès.
Au final, la qualité n'est pas toujours si excellente qu'elle y paraît [des expériences malheureuses via des amies un peu fashion-addicted ^^], les habits conçus dans une optique d'avantage "mode" que "longue durée" sont souvent trop fragiles et par conséquent ne tiennent pas très longtemps, les coutures jouent les capricieuses et je vous passe tous les petits incidents de fabrication qu'au final on retrouve dans moultes endroits mais que c'est tout de même sacrément moins grave quand c'est une tunique à 15 euros ^^
Argh!
Rien n'est parfait et l'éphémère règne en maître sur notre petit monde de la consommation.
Pas de surprise,
Je le savais déjà.

* * *

Mais comme les petits pulls en cachemire me conviennent très bien pour l'hiver,
Et que de surcroît, ils tiennent bien avec le temps, eux,
Je me contente avec raison de leur présence dans ma maisonnée ou sur mon dos,
Je les chouchoute, je leur parle,
Je les choisis avec amour.
Je les traite pour le mieux.
Et chaque année, un nouveau copain-cachemire pointe le bout de son nez,
Proférant avec lui une vérité des plus incongrues:
OUI, j'aime les pulls,
OUI, même que j'en porte.
Qui l'eut cru?

* * *

Qu'on ne s'y trompe pas cependant.
Le reste du temps, je bug toujours et encore sur les tops demi-saisons parce que je crois que je les aime bien eux aussi...
...  et que leurs associations superposées, pour le moins singulières, afin de me tenir le plus chaud possible, sont à bien y songer peu coûteuses mais très glam' rock parfois aussi ^^
Limite grunge, hein?
Et totalement involontaire, c'est certain.

* * *

Accessoirement, j'ai un radiateur.
C'est bête pour se réchauffer, mais il fallait y penser.

-Livy-

--> Zadig & Voltaire - Le site <--

Posté par livy_etoile à 08:00 - Fashionista malgré moi - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • bottes

    moi aussi livy j'ai fait du shopping aujourd'hui!
    c'était prévu mais le fait de revoir "le diable s'habille en prada" m'a redonnée l'envie d'être sexy!
    musy qui s'est achetée des nouvelles bottes top glamour elizabeth stuart!
    ouh j'attend la soirée pour parader sur mes talents en cigogne gracieuse que je suis!

    Posté par musy, 18 octobre 2008 à 19:18
  • Je crois surtout que Zadig et Voltaire sont aux top du marketing. Ils ont trouvés le moyen de faire croire qu'ils étaient au top de la mode sans faire de pub. Seulement en étant porté par les stars dans les magazines people et à la TV.

    J'aime bien ta conclusion sur le rapport qualité/prix et la consommation

    Profites bien ton chauffage.

    Posté par John C., 22 octobre 2008 à 00:33
  • Musy:
    Prends garde, tu es en train de devenir fashion addicted toi aussi ^^
    N'empêche que j'ai hâte de voir tes nouveaux achats, même si ce n'est pas du Prada!

    John:
    Je te reconnais bien là: ton passage préféré est celui où je critique... Comme c'est étonnant, moi qui croyais que tu adorais Zadig & Voltaire!
    Mais tu m'arrêtes si je me trompe, hein

    Posté par -Livy-, 24 octobre 2008 à 20:34
  • Ton message date un peu alors je ne sais pas si mon commentaire est très utile mais tant pis (j'ai toujours un train de retard ! ) J'ai beaucoup appris de tes aventures voltairiennes qui m'ont passionnée car, figure-toi, que je crève d'envie de m'offrir un de ces petits pulls glam-rock-chic ! J'hésite, je tripatouille, je repose, je me tâte...Il faudra bien sauter le pas un jour, nan ? ! Surtout que chez moi, le radiateur il fonctionne pas ! (han, l'excuse ! )

    Posté par Emma, 10 décembre 2008 à 20:14
  • Mais non, ton commentaire ne vient pas trop tard, on est précisément dans la saison des pulls, là
    Et sans vouloir te pousser à la dépense, je te conseillerais bien un de ces petits cachemires(mon billet va dans ce sens, en même temps...)
    Allez, juste un et juste une fois, rien que pour essayer. Tu vas voir, c'est très addictif, j'en ai fait les frais!
    Et puis, avec un radiateur qui ne fonctionne pas et le froid polaire qu'il fait en ce moment, tu as suffisamment d'excuses à ton compte pour te laisser tenter ^^

    Posté par -Livy-, 11 décembre 2008 à 20:00
  • J'aime bien Zadig et Voltaire aussi (et bien d'autres, plus chers même...)
    Mais mon petit préféré du moment c'est idbyme. C'est pas plus chez que Z&V et c'est sur mesure (et ça ça me plaît !!)
    A bons entendeurs !

    Posté par Pull cachemire, 21 juin 2011 à 10:24

Poster un commentaire