Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

04 août 2008

Guitar Hero on Tour (I wanna be a rock star)

Guitar_Hero

Il était une fois, dans l'effroyable jungle parisienne, une princesse un peu geek à ses heures qui n'avait pas eu besoin de partir sur une île pour se soumettre à la terrible épreuve de la tentation mais qui, confortablement installée chez elle durant l'été, avait lamentablement et désespérément craqué pour sa dernière lubie du moment.

Dotée d'une curiosité sans limites et poussée par l'envie de connaître les joies de la musique mais différemment, elle s'était rendue dans le magasin de jeux vidéos le plus proche de son domicile (oui, parce qu'en plus, la fille en question souffrait un peu beaucoup passionnément de procrastination!) et y avait trouvé son "Précieux", égaré bien loin du Mordor. Il s'appelait Guitar Hero on Tour!

Forte de cette trouvaille, elle le ramena chez elle, impatiente, et l'installa avec amour dans ce qui allait être sa nouvelle maison: la Nintendo DS. Et comme elle n'y tenait plus, elle entreprit de l'essayer au plus vite, faisant retentir dans tout le royaume des morceaux entraînants à la sonorité rock très prononcée, le tout dans un halo de lumière vive.
La princesse eut alors une fascinante révélation: par l'aboutissement de la quête de son "Précieux", elle était devenue une rockstar et avait brisé les liens des abominables contes de fée qu'elle détestait tant.

Dés lors, elle vécut heureuse et sereine, dans la joie des plaisirs virtuels et demeura "à la cool" dans son château, en compagnie de sa Nintendo DS blanche et de son Guitar Héro charmant...
Elle ne se maria pas (parce que ce n'est pas très rock n' roll tout ça) mais ce que la morale de l'histoire ne nous dit pas, c'est si à défaut d'avoir eu beaucoup d'enfants, elle réussit à débloquer toutes les chansons que lui fournissait à longueur de journée son sympathique jeu/précieux/graal/prince charmant ^^

.

Et sinon dans la vraie vie, vous l'aurez sans doute compris, je ne vis pas dans un conte de fée ni ne me prends pour une rockstar (quoique...) mais le tout récemment sorti "Guitar Héro on Tour" a pris possession de ma DS la semaine dernière pour son plus grand plaisir et plus encore pour le mien!
Une grande première donc d'essayer le célèbre jeu de guitare mais sans la guitare qui va avec et d'avoir passé mes dernières journées à tester les différents morceaux, tous niveaux confondus (euh... expert? ^^) parce que vous en conviendrez, c'est une activité saine et équilibrée.

Mes premières impressions sur le jeu sont à présent fondées et plutôt mitigées je dois dire mais bien évidemment, je me devais de vous les faire partager!

.

Parce que Guitar Hero on Tour, il fallait oser!
C'est avant tout un concept attrayant, ingénieux et fort sympathique au demeurant pour jouer à l'occasion en vacances ou en déplacement, quand on est loin de sa console chérie mais qu'une furieuse envie de reprendre ses mauvaises habitudes de gamer se fait sentir.
Une bonne idée donc que d'avoir adapté le jeu sur DS afin de le rendre plus accessible encore et à un maximum de monde, j'entends par là les déjà conquis, les occasionnels et puis tous les autres aussi...
Le jeu est en plus très fidèle à l'original avec le même principe de base, les mêmes graphismes, les mêmes règles et par conséquent, pas de mauvaise surprise à l'arrivée:
On est déjà en terrain familier.
Le petit plus reste incontestablement le "Guitar Grip", accessoire vendu avec le jeu et qui, une fois installé sur la DS, va permettre au joueur d'aborder les morceaux de la même façon que sur les autres Guitar Hero, avec le système des touches de couleur. Comme, bien entendu, on raffole tous de ces accessoires et autres gadgets inutiles certes mais inventifs, le "Guitar Grip" en question ne serait rien sans son stylet-magique en forme de médiator, le détail-qui-tue au charme incontestable ^^

Du côté des chansons, plein de petites nouveautés sont à l'honneur et on n'en demandait pas moins pour un tel jeu.
Un plaisir donc que de pouvoir se déchaîner sur des titres de Mademoiselle K, Maroon 5, Smash Mouth, Jet ou encore No Doubt.
(Et sans doute un peu moins sur Tokio Hotel mais ça, c'est encore une autre histoire).
Les classiques ne sont pas en reste pour autant, je pense notamment à Nirvana accompagné du morceau Breed qui est en plus l'un de mes favoris, ça tombe bien.

.

Néanmoins, la liste des bonnes nouvelles s'arrête ici car je dois bien l'avouer, l'ensemble m'a un peu déçu même s'il fallait s'y attendre...
C'est qu'évidemment, on se prend moins au jeu de la rock star quand on n'a pas de guitare en main et Guitar Hero de toute évidence a bien plus de pouvoir, de charisme et de convivialité sur les Playstation 2 ou 3 que sur la DS, on ne va pas le nier .
(Pas essayé encore sur la Wii mais ça ne saurait tarder ^^)
En même temps, le choix des chansons à débloquer est assez peu large, c'est-à-dire qu'en mode facile, on a déjà joué les 25 morceaux et qu'ensuite, il n'y a plus qu'à refaire le déjà acquis, sans trop de surprise. Un peu décevant donc parce que répétitif...
Mais le point noir est surtout lié aux problèmes d'ergonomie que provoque le jeu car peu importe la position que l'on prend sur le "Guitar Grip", on reste désespérément crispé et au bout de deux minutes sur la première chanson entamée, on est déjà plié de douleurs qui nous remontent le long du bras et jusqu'à la nuque. Pas moyen donc de trouver une façon confortable de jouer sans se dandiner dans tous les sens et encore! Les crampes se ressentent très rapidement et naturellement, notre coup de main et notre performance en pâtissent, laissant derrière eux de piteux scores la plupart du temps.
L'effet de cercle vicieux se met alors en place: Besoin d'entraînement pour mieux jouer mais besoin d'arrêter après l'entraînement parce que trop mal. Un peu dommage, non?
C'est donc en toute logique qu'en modes difficile et expert, le jeu se transforme peu à peu en mission impossible sauf si vous êtes un as dans la maîtrise de la crampe en moins d'une seconde mais pour ma part, c'est un peu complexe et j'attrape des rhumatismes avant l'heure, c'est un cauchemar!

.

Alors en résumé, on ne va pas se leurrer.
Guitar Hero on Tour c'est bien mais Guitar Hero tout court, c'est encore mieux.
Et si la version DS a ce petit côté amusant de par son aspect novateur et ses accessoires un peu geek qu'on prend un malin plaisir à posséder, il n'en demeure pas moins un jeu à usage occasionnel exclusivement.
Les initiés peuvent donc passer leur chemin et reprendre leur guitare devant leur écran de télévision.
(Accessoirement, leur vraie guitare, c'est encore mieux!)
Les "saisonniers" quant à eux se doivent de se délecter de ce don du ciel qui apportera sur leur lieu estival un peu de geek attitude et de plaisir sur console, à la plage ou pendant le voyage.
Quant à moi, je prends la chose comme du pur divertissement, sympa oui...
... mais à consommer avec une grande modération toutefois.

-Livy-

BONUS
--> Jet - Are you gonna be my girl? <--
Ma plus belle surprise du jeu
Et mon coup de coeur de toujours!

Posté par livy_etoile à 08:00 - Sometimes Geek, Always Chic - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Moi je joue de la VraieGuitare(tm)depuis pfou, mais Guitar Hero je trouve ça super dûûûûr

    Posté par Paul le baron, 04 août 2008 à 09:39
  • Oh, je disais ça aussi mais avec un peu d'entraînement et beaucoup d'acharnement, on se perfectionne très vite à Guitar Hero et sans même s'en rendre compte, surtout pendant les vacances ^^

    Cependant, jouer de la "vraie guitare", c'est légèrement plus gratifiant... et mille fois plus artistique aussi!

    Posté par -Livy-, 07 août 2008 à 08:09
  • Tout à fait d'accord avec toi. On retrouve le coté fun de Guitare Hero avec des musique prenante malheureusement le manque de titre et le coté jouabilité ... proche de l'impossible en difficile font qu'on se lasse du jeu.

    Posté par John C., 11 août 2008 à 23:46
  • ... et qu'on est vraisemblablement passé à d'autres jeux de toute évidence!

    Posté par -Livy-, 14 août 2008 à 08:06

Poster un commentaire