Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

07 avril 2014

Le Petit Monde Tentaculesque D'Émilie, entre esthétique et poésie

Ruelle arty

Quelques mots ce jour pour vous exposer une découverte atypique, totalement impromptue, mais qui a su une fois encore me faire apprécier les petits trésors tapis que l'on trouve au coin de nos rues. Notre histoire se passe à Montmartre par un jour de pollution, un 27 avril je crois, refuge idéal au sommet de la butte afin d'y savourer un ciel plus bleu et des touristes toujours plus nombreux. Virevoltant le long de la rue Lepic pour me perdre ensuite dans quelques chemins pavés où les ateliers d'antan côtoient nos graff' d'aujourd'hui, j'en suis sortie comme de coutume avec d'innombrables photographies, de la plus touristique à la plus anarchiste. Du street art, assurément. Et des paysages ou des détails, presque autant. Pourtant, au sein de ce méli-mélo comme je les aime, empli de fougue, d'urbanisme et de mystères d'un autre temps, j'ai fait une découverte nouvelle et tout aussi délicieuse: de petits stickers sortis de nulle part et que je n'avais jamais vu auparavant. Oui, au milieu des Oré, des Invader, des Gzup ou des Mister P, ce sont ces stickers inconnus, un brin abîmés par la pluie, le vent ou les gens, qui ont tout particulièrement attiré mon attention et taquiné mon engouement pour les univers fantastiques exaltants.


 

Le petit monde Tentaculesque

Alphonse



Pourtant d'eux, je ne sais pas grand chose... À
 la manière de Tim Burton, ils dévoilent par le biais d'images et de textes d'étranges personnages dont le destin, souvent sombre, s'épanouit sous la forme de petites histoires, tels des contes. Un imaginaire un tantinet décalé, gentiment gothique, et qui n'est pas sans rappeler l'onirisme jouissif des Noces Funèbres. Et puis un intitulé: Le Petit Monde Tentaculesque d'Émilie. Ni une ni deux, je m'empresse de chercher des informations sur ce street art peu ordinaire.

 

Le petit monde Tentaculesque 4

Albertine et Hortense 

 

"Le Petit Monde Tentaculesque d’Émilie a vu le jour le 08 avril 2012 sur Facebook…Une petite aventure qui devait être éphémère… Mais !!!
Mais prenant de plus en plus de plaisir, ce petit monde a pris de l’ampleur, a continué tout doucement son évolution, occupe une grande partie du temps de son créateur, et maintenant il se trouve qu’il est présenté en exposition depuis le mois de mai de cette année…
Et les projets sont nombreux, et vont se réaliser au fur et à mesure…"

Du street art qui n'en est pas vraiment, vous l'aurez compris, mais plutôt un projet créatif charmant qui engendre de plus en plus d'addicts tandis qu'il garde pour lui bien des secrets encore. Alors pourquoi ces personnages empreints d'un caractère esthétique très ancré, et quelles sont leurs histoires ? Ces dernières, précisément, distillent une poésie un brin naïve sur les murs de la ville. Mais l'anecdote est à compléter, vous vous en doutez. En réalité, les héros tous réunis portent des noms joliment désuets et forment le petit pensionnat des enfants oubliés. Gérés d'une main vigoureuse par Georges le majordome et miss Éléonore la gouvernante, ces drôles de créatures à l'allure fantomatique, un peu cassées, ont chacune leur mot à dire et un récit à partager avec comme seule consigne: rêver. Quand survient l'épilogue toutefois, se pourrait-il que les projets partent en fumée ? 

 

Le petit monde Tentaculesque 3

Gabin et Alphonse


"Eugénie voulait devenir une grande princesse,

Alors elle se créa un monde chimérique et fantaisiste
Où à chaque moment, chaque instant elle n’avait de cesse
De s’imaginer et s’inventer des histoires surréalistes...

... Emmenée dans la course effrénée de ses rêves acidulés,
Elle rencontra sur un chemin un crapaud aux yeux de Chat Potté,
Elle le prit dans ses mains, se pencha, et lui donna un baiser.
Et elle fut retrouvée morte empoisonnée, pour à peu près… l’éternité."

 

"Gabin aimait s’évader dans les bulles des comics book,
Et avait un grand rêve: celui de devenir un super héros.
Il admirait par-dessus tout Superman et son super look,
Et aimait porter son costume pour s’envoler tout là-haut....

... Il scruta les environs, fièrement perché sur son balcon,
Et vola au secours d’une vieille dame venant de tomber;
Mais il y a une différence entre la réalité et la fiction
Et Gabin s’explosa par terre, façon crêpe mal retournée."

 

"Alphonse n’était pas comme les autres vampires,
Car il rêvait de sentir sur lui, la petite brise du matin;
Et même s’il adorait régner sur son petit empire,
Accomplir son rêve, oh ça, il y comptait bien !...

... Alors, malgré la mise en garde de ses parents,
Il pensait que tout le monde avait le droit au bonheur,
Un matin, il ne se coucha pas et attendit patiemment,
Mais la lumière du jour lui causa son malheur."

 

Morale enfantine ou fable douce-amère au goût de réalité ? En tout, c'est une vingtaine de bonshommes qui vous attendent, autant de destins à découvrir... Sans oublier la facétieuse tribu de sales gosses, quelques autres "amis" peu conventionnels, et même un cirque tentaculesque qui fait allègrement flirter le cocasse avec l'humour. En bref, un univers complet, à la fois graphique et conté, porté par des illustrations réjouissantes à mi-chemin entre Tim Burton et Lewis Carroll, un zeste de Mathias Malzieu à la clé... Autant vous préciser que c'est à découvrir sans plus tarder !

 

Le petit monde Tentaculesque 2

Capucine et Miss Bretzel

"Miss Bretzel est peut-être timide et discrète,
Mais lorsqu’elle danse, on en prend plein les mirettes;
Quand la musique démarre, elle commence à s’envoler,
Alors, tout n’est qu’élégance, grâce et volupté…"

 

Le veilleur de nuit

Le conteur

Le veilleur de nuit et le conteur
(Illustrations de la page Facebook)

 

D'ailleurs, des fois que votre curiosité aurait été attisée...
-->Le blog, les expositions, les projets <--
-->Le petit monde tentaculesque dans la rue <--
--> Le tumblr <--

 


Ces sites vous en diront bien plus que moi sur les expositions en cours ou les diverses nouveautés. Car il est vrai au fond que non, trois fois non, ce n'est pas un billet sponsorisé et que je n'ai rien à y gagner si ce n'est l'envie de m'évader. Mais il me semble que c'est déjà assez, pourvu que dans mes aventures citadines, je croise encore une tête de mort chapeautée pour me signifier ces ovnis patentés. De ceux qui piègent le quotidien avec malice et originalité, et qu'importe après tout que ce dernier soit voué à les rattraper !

-Livy-

Posté par livy_etoile à 08:00 - Street Art et fantaisie - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

    merci

    Bonjour Livy. Je suis tombé vraiment par hasard sur cet article, et tenais à vous remercier infiniment pour ce petit article, qui parle de mon p'tit monde tentaculesque. Merci beaucoup...

    Posté par Tentaculesque, 08 avril 2014 à 15:36
  • Super ton article, vraie découverte !

    Posté par aurore, 08 avril 2014 à 22:54
  • Tentaculesque:
    Mais de rien ! Autant partager les trouvailles insolites et créatives que l'on apprécie. Très heureuse, du coup, que vous ayez pu découvrir mon article. Et une longue vie à ce petit monde tentaculesque joliment imagé. Bonne journée !

    Posté par -Livy-, 09 avril 2014 à 07:58
  • Aurore:
    Merci miss. En effet, j'aime beaucoup ce genre de découvertes inattendues et celle-ci, de par son univers, vaut vraiment le détour je trouve. Contente de pouvoir la partager ici !

    Posté par -Livy-, 09 avril 2014 à 08:01
  • J'aime cet univers et je suis ravie de le découvrir sur ton blog!
    Merci Livy pour cette jolie info!
    J'aime aussi l'univers de Tim Burton!
    Bises

    Posté par Rouge velours, 09 avril 2014 à 21:21
  • Coucou ! J'adore votre site ! Je fais tourner le lien sur facebook !!
    Bon week !
    Fred
    http://www.enlevement-epave-ile-de-france-idf-60-77-78-75-91-92-93-94-95.fr/

    Posté par Fred, 12 avril 2014 à 12:35
  • J'adore l'univers enfantin mais dans un univers sombre à la Tim Burton.

    Posté par John C., 12 avril 2014 à 14:41
  • Fred:
    Merci beaucoup et bon week end également !

    Posté par -Livy-, 12 avril 2014 à 17:55
  • Rouge Velours:
    Contente que tu apprécies, la miss. Ca ne m'étonne pas de toi car c'est un univers tout empli de poésie, quelque chose qui te ressemble et que tu étais susceptible d'aimer finalement
    Merci de ton gentil mot ici. Je sors la tête de l'eau côté boulot, et reviens vite te voir dans ton petit univers à toi qui lui, est en perpétuel changement en ce moment !
    Grosses bises et bon week end.

    Posté par -Livy-, 12 avril 2014 à 17:56
  • John:
    En effet, il découle de ce petit monde une certaine noirceur et brin de naïveté. Les deux cumulés forment un paradoxe charmant. Et l'inspiration burtonienne plaît beaucoup apparemment ^^

    Posté par -Livy-, 12 avril 2014 à 17:58

Poster un commentaire