Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

10 novembre 2011

Un quatrième blog-anniversaire, en prose et en vers :)

Violon___partition

"Je ne peux pas sortir pour l'instant,
J'ai un blog qui m'attend."

Et n'en déplaise aux quelques mécontents
Qui, devant cette piètre excuse, ont émis soupirs et grognements,
Mon blog-à-rêver fête aujourd'hui ses quatre ans...

~

Je pourrais vous conter alors que ledit blog n'est qu'un petit rien pour contrer la routine du quotidien, le pâle reflet d'une existence dont le sens reste à prouver ou le nombrilisme avéré d'une fille qui se cherche sans jamais se trouver. Et pourtant ! L'aventure qui s'étale dans le temps, s'installe vaillamment et s'impose à présent ne semblerait-elle pas aller plus loin qu'un simple coup de tête quelque peu incertain ?

~

Ces derniers jours, en relisant la symbolique maladresse de mes débuts ici, j'ai perçu, intimement mêlés, l'enthousiasme, la peur et l'hésitation de tous ces mots balbutiés à l'écrit. C'était comme un jeu dont je connaîtrais les règles avant même de savoir y jouer, à l'image d'un puzzle à reconstituer. Être poussée à évoquer les flash d'un passé qui m'est propre, telle une bande-dessinée. Puis m'y perdre ou faire semblant, le romanesque aidant...

~

Rejouer le film à l'envers, quoique l'on en dise, est un exercice psychologique périlleux que la curiosité transcende. Il faut savoir se remémorer un instant. Un ressenti. En frissonner. Tel est le propre de l'Homme et de ses souvenirs que l'oubli fait trop souvent trépasser. Mais lorsqu'une preuve écrite est là pour nous rappeler que tout a bel et bien existé, à quelle autre satisfaction pourrait-on donc aspirer ? Dans les lignes juvéniles et quelques souffrances à peine voilées, dans l'euphorie d'un moment, dans les billets enchaînés, j'ai reconnu ma vie et elle s'écrivait au passé. Je l'ai poursuivi jusqu'à aujourd'hui pour l'ancrer dans un présent solide et décidé. Et j'y ai perçu matière à avancer, des fois que j'aurais préféré reculer.

~

Car c'est un peu ça aussi, un blog. Pour un brin de virtuel, beaucoup de réel. Et pour quelques pistes brouillées, moultes secrets révélés. J'ai usé de mélancolie pour mieux faire danser la vie, capturé l'impossible par le biais de mes rêves, réprimé une douleur en sollicitant l'écriture. C'était mieux ainsi. Je me devais d'écrire entre les lignes, sourire derrière un écran ou laisser une larme perler sur le clavier. Les émotions sont tellement plus belles lorsqu'en plus d'être ressenties, elles sont partagées. Dés lors il n'y a plus de "journal intime" qui tienne ni même de thérapie personnelle utilisée à mauvais escient, mais simplement la possibilité de bloguer, exquise envie qu'il serait bien dommage de gaspiller.

~

Avec l'imperfection comme bruit de fond et l'évolution comme certitude, mon petit blog a parcouru tant le chemin que les années, jouissant de chacune de mes sorties, ouvrant avec moi les pages qui me dictaient de nouveaux chapitres et peaufinant dans l'ombre états d'âme et liesse méritée. Face aux trésors que la ville exprime, il a su m'emmener en balade, parcourir les ruelles, rêvasser sur les ponts de Paris. De quoi satisfaire ma curiosité à l'infini et me faire violence, dans les affres de mes errances, pour moi comme pour lui.

~

Ecrire de la joie quand plus rien ne va ? Parler nostalgie quand tout nous sourit ? Un zeste de piquant et beaucoup de relief... Il semblerait que la poésie n'efface en rien l'espièglerie. Et si mon cynisme enjoué me pousse à continuer, ce sera pour toutes les fois où par sa faute, je me suis vue prendre le jour pour la nuit et, soudainement possédée d'une inspiration incontrôlée, me jeter à corps perdue dans une onirique folie ;)

~

Il serait peut-être utile aussi d'ajouter que cette année, la bête s'est encore transformée, débarquant sur les réseaux sociaux, facebookant, tweetant et hellocotonant (néologisme, bonjour !) de son plein gré. Je pourrais bien sur largement m'en contenter. Mais s'il est une chose que je souhaiterais d'avantage évoquer, c'est mon envie de départ enfin comblée. Celle-là même qui supposait aller un jour à la rencontre de nouvelles personnalités et partager ainsi des idées comme des pensées IRL plutôt que par ordinateurs interposés. Un souhait désormais réalisé.

~

Prenant en effet un tournant que 2010 avait entamé avec bonne humeur, 2011 fut une année d'échanges variés, en toute réalité, qui me fait honteusement mentir sur ma douce rengaine "j'aime pas les gens", parce qu'il y en a que j'aime vraiment et je ne doute point qu'ils elles se reconnaissent dans les quelques mots qui se bousculent ici joliment ;)

~

Et maintenant ? Je maintiens le cap avec grand plaisir. Je vous promets une multitude d'article fourre-tout, des mots sans réfléchir, des billets en devenir. Les critiques culturelles, les divagations intellectuelles. Le rêve qui s'étend, mon âme d'enfant qui se méprend. Une régularité d'écriture laissant à désirer, l'ironie en prime pour un décor acéré. Un romantisme de rigueur, un cynisme en vigueur. D'étranges univers à visiter, un cocon pour m'envelopper. Du paradoxe à la pelle et une thématique plurielle. Un lyrisme patenté, les lettres comme alliées. Mes sorties qui se multiplient et mon blog-à-rêver qui, toujours, toujours, se poursuit. Pour ses lecteurs alors, qu'ils soient anonymes ou bien connus, fins commentateurs ou dans la discrétion la plus absolue, j'envoie un affectueux merci.

.

* Happy birthday pour lui *
(et c'est bien loin d'être fini)

-Livy-

Posté par livy_etoile à 08:00 - Instants de vie - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

  • Waouh, 4 ans déjà??? Bon blog-anniversaire Livy!!!
    Les un an de mon blog arrivent à grands pas et je compte bien fêter ça! Je ne sais pas si j'irai jusqu'à 4 ans alors bravo à toi ;o)

    Posté par My Discoveries, 10 novembre 2011 à 09:13
  • Bon 4° anniversaire et longue vie!

    Posté par Lalydo, 10 novembre 2011 à 09:35
  • Tres beau texte.
    Bon blog anniversaire et longue vie à Livyetoile avec encore plein d'articles joyeux, nostalgiques et de Playlists.

    Posté par John C., 11 novembre 2011 à 01:54
  • Joyeux blogo-versaire Je ne souhaite que de te lire encore longtemps ! Et IRL encore plus souvent
    Gros bisous ma belle

    Posté par Poleen, 11 novembre 2011 à 23:28
  • 4 ans! Waouh je trouve cela époustouflant! Que je suis ravie de t'avoir rencontrée cette année! Je t'embrasse bien fort et longe vie à cet espace qui nous relie ma Livy! <3

    Posté par July, 13 novembre 2011 à 11:08
  • Merci à toutes et à tous déjà, vos messages me sont allés droit au cœur !!

    Posté par -Livy-, 01 décembre 2011 à 20:19
  • My Discoveries:
    4 ans, ça semble beaucoup en effet, mais je t'assure qu'on ne voit pas le temps passer tellement c'est un plaisir de bloguer. J'espère bien d'ailleurs te lire encore pendant de nombreuses années

    Lalydo:
    Un grand merci pour ce gentil mot et pour ton premier commentaire ici !

    Scorpio:
    Il me plaît que tu uses de poésie
    Pour décrire mon univers girly
    Et que tu mettes patience et bonne volonté
    Tandis que je blogue chaque soirée ^^

    John:
    Tu as commandé un peu de nostalgie, beaucoup de bonheur et de jolies playlists ? Tu peux d'ores et déjà compter sur moi !
    Très touchée au passage que tu aies aimé mon petit texte imagé

    Posté par -Livy-, 01 décembre 2011 à 20:24
  • Poleen et July:
    Merci mes copinettes <3
    Sur l'écran, c'est très sympa en effet, mais j'avoue que je ne remercierai jamais assez ce blog pour les belles rencontres qu'il a occasionné. Maintenant c'est malin, quand je ne vous vois pas, vous me manquez

    Posté par -Livy-, 01 décembre 2011 à 20:27
  • Un dernier petit mot enfin: pour tous les messages de blog-annivervaire reçus via Twitter, Facebook, Hellocoton, téléphone et même IRL, un immense merci aussi, bien évidemment ! Je suis toute émotionnée...

    Posté par -Livy-, 01 décembre 2011 à 20:29

Poster un commentaire