Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

17 octobre 2011

Un ballon dans ma maison :)

Pour m'extirper enfin de la poésie tourmentée et du cynisme blasé, j'ai déniché dans les tréfonds de ma personnalité quelques grammes d'enfance insoupçonnés. Couleurs acidulées et gourmandises sucrées, une thématique à développer... Et c'est en voyant se dandiner haut dans le ciel ce gros bonhomme Barbapapa que j'ai pu m'adonner, une fois n'est pas coutume, à un bel instant de naïveté, condamnant joyeusement mon flot de pensées désordonnées. La vie est ainsi faite, parsemée de petites bulles de rêve qui ne demandent qu'à exister. Acheter le sourire rose bonbon d'un ballon juste pour s'en persuader, le balader dans un parc lors d'un dimanche ensoleillé et même prendre l'automne pour l'été quand le début du mois d'octobre annonce au moins 25 degrés. Il est des choses dont la simplicité désarmante viendrait presque à nous échapper. Mais lorsque l'on se décide à la capturer, mieux vivre et profiter, les sanglots longs et autres langueurs monotones ne sont plus qu'un souvenir presque effacé...

.

Barbapapa Barbapapa_2

Barbapapa_5 Barbapapa_au_volant

Des bribes de Parc Montsouris.
Un zeste d'humour pour embellir la vie.
L'été qui s'éternise, un ballon qui s'épanouit
Et danse, et voltige, dans le ciel de Paris.

.

Barbapapa_and_the_art_3 Barbapapa_balloon_3

Prise d'une évidente déraison,
J'entame la cohabitation avec un ballon...

.

Barbapapa_balloon_4 Barbapapa_balloon_5

Barbapapa_balloon_6 Barbapapa_balloon_7

Un être très encombrant, attachant, sautillant
Qui met de la gaieté autant que du piment
Quand, tel un prince, il trône au plafond
Et se déplace de la chambre jusqu'au salon.

.

Barbapapa___NYC

Déjà deux semaines d'écoulées
Et un compagnon d'infortune à peine dégonflé...
Je ne pense plus, je ne cogite pas.
J'ai un Barbapapa en hélium qui change la voix
Pour me faire oublier maigres soucis et petits tracas :)

.

Sur cette illusoire folie
Je vous souhaite tout de même un excellent lundi !

-Livy-

"Si la matière grise était rose,
Les gens auraient un peu moins les idées noires."

Posté par livy_etoile à 08:00 - Vague de folie - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Que ce post est trop gnon! Un grain de folie et une note de douceur qui me font fondre dès le
    matin! Tu m'as emmenée dans le monde magique et idyllique des barbapapa! Je te fais de gros bisous et te remercie pour ça <3

    Posté par July, 17 octobre 2011 à 09:14
  • Je vous embrasse en couleur avec toute la douceur de du ballon au bout d'un fil.
    ... bon courage!

    Posté par in the spleen, 17 octobre 2011 à 09:24
  • J'adoore! à chaque fois j'ai envie de m'en acheter un, de me promener avec ce genre de ballon, avec toute l'insouciance d'antan^^

    HS mais j'ai le même "New York's view" chez moi

    Bisous

    Posté par kelly me, 18 octobre 2011 à 12:29
  • Comment vivre un moment de douceur et de poésie ... Simplement avec un ballon Barbapapa !!!

    Posté par John C., 20 octobre 2011 à 22:16
  • Ton post est adorable ma Livy, rempli de douceur, de joie sautillante et surtout d'authenticité.
    Un gros ballon tout rose, Barbapapa évidemment, voilà comment faire sourire une fille d'aujourd'hui, une fille toute simple qui trouve encore son bonheur dans le joli monde de l'enfance.
    Merci pour ce partage délicatement régressif, pour tes mots si bien choisis qui semblent eux aussi flotter, légers et réjouissants, entre tes lignes.
    Des bisous, plein, plein, plein ma toute belle.

    Posté par Emma, 21 octobre 2011 à 10:16
  • July:
    Mais de rien ma July. Je savais bien qu'un post tout doux en mode "Barbapapa" était totalement fait pour toi. J'aurais même pu te le dédicacer d'ailleurs même si je dois dire qu'avec la toute dernière photographie de NYC, c'est vrai qu'il y a un peu de ça
    Gros bisous ma douce !

    Posté par -Livy-, 24 octobre 2011 à 18:18
  • Inthespleen:
    La bienvenue à vous ici et un grand merci pour ce très gentil et poétique message de votre part, qui me touche évidemment. Bises

    Posté par -Livy-, 24 octobre 2011 à 18:23
  • Scorpio:
    Oh oui, comme il se dérobe, mon ballon tout rond !
    Mais les semaines passant, je l'aime toujours avec autant de passion <3

    Je ne te félicite pas en revanche pour ce coq à l'âne totalement calculé concernant ce fichu parc d'attraction que je n'ai jamais connu mais dont tu t'évertues à me parler, me mettant en boucle, dans ma petite tête innocente et perdue, ses chansons ingénues ^^
    Mira-polis ! Mira-polis ! argh

    Posté par -Livy-, 24 octobre 2011 à 18:29
  • Kelly:
    Moi aussi, j'adore ces délires d'enfance... J'ai passé tout un après-midi à balader au bout d'un fil ma toute nouvelle acquisition dans un jardin public, c'est dire. Mais je l'assume complètement. Ça fait tellement de bien de régresser de temps en temps

    Pour le tableau de NYC/Time Square, il me semblait en effet l'avoir déjà vu en photo sur ton FB. Heureusement, Ikéa est là et, faute de ballons, il nous apporte quelques jolies décorations de maison ! Bisous ma belle ^^

    Posté par -Livy-, 24 octobre 2011 à 18:39
  • John:
    Eh bien tu vois ! La vie, en dehors du fait d'être une lutte perpétuelle (^^), est parsemée d'une vraie simplicité, de charmantes trouvailles et autres petits plaisirs malins. Il ne faut pas aller les chercher bien loin

    Posté par -Livy-, 24 octobre 2011 à 18:42
  • Emma:
    Un plaisir de te retrouver ici, jolie Emma ! Ton commentaire, avec une élégante justesse qui te sied, puise à son tour ses mots choisis pour me mettre du baume au cœur et me décrocher un sourire. J'apprécie tellement que mon idée de retomber en enfance pour un instant puisse être partagée avec un enthousiasme évident. Ne serais-je donc pas si folle ? ^^ Qui ne voudrait pas, après tout, saisir au vol quelques morceaux de bonheur sucré et sautillant ?
    Je t'embrasse tout fort ma puce !

    Posté par -Livy-, 24 octobre 2011 à 18:54

Poster un commentaire