Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

24 mai 2011

Une soirée au coeur des 30's, dans l'antre du China

Le China logo

.

Parce qu'il n'y a pas grand chose qui me fasse plus plaisir que de traverser quelques espaces-temps pour passer une soirée dans un contexte rétro avéré, le prestige en ligne de mire, je me suis vue ces derniers mois tester un restaurant pluriel tout à fait singulier (^^) le temps de laisser à mes sens en éveil, une belle occasion de s'émerveiller. Et, bien que le dernier Woody ne fut à ce moment-là pas encore sorti, ç'aurait presque pu être un avant-goût du magique Midnight in Paris plongé cette fois dans sa version asiatique délicieusement raffinée, dans l'espoir bien ancré de mieux nous dépayser.
C'est ainsi au coeur de toute une institution que je vous fais aujourd'hui pénétrer, somptueux restaurant-bar-club répondant au doux nom de "China" et qui, dès notre entrée en les lieux, possède le don de faire rêver. Alors, laissant la part belle à un imaginaire qui défie la réalité d'un autre temps, nous quittons la capitale quelques heures pour mieux nous immiscer dans sa belle intimité et ses mille et uns petits secrets, tous prêts à être dévoilés...

.

China Déco

China Accueil

.

Mais ce billet ne serait rien sans son petit flash-back gorgé d'histoire !
Ouvert à la fin des 80's, le China (anciennement appelé "China Club" parce que oui, ça change tout ^^) se fit connaître par son aptitude à jouer avec les codes rétro et particulièrement à reproduire d'une façon atypique mais néanmoins délicate l'idée du fumoir dans toute sa splendeur, mêlé d'un zeste de glamour-chic, de façon à nous présenter un lieu unique en son genre. Décliné de surcroît de plusieurs façons sur trois étages comprenant un restaurant au rez-de-chaussée, un bar au premier niveau ainsi qu'un club de jazz en sous-sol, dans une petite cave confinée, il est devenu au fil des ans un endroit huppé et réputé, le film Le bal des casse-pieds y ayant même élu domicile pour l'une de ses scènes avec Claude Brasseur en dragueur invétéré, Véronique Sanson dans le rôle de la pianiste et Miou-Miou.
C'est donc face à un endroit unique et magnifique que l'on se retrouve, pour le moins inattendu à deux pas de Bastille, et où l'on se déplace rien que pour le plaisir des yeux... Heureusement, celui des papilles ne risque pas d'être en reste pour autant ;)

.

China bar

China bar 2

Le bar/fumoir; une plongée dans les 30's...

Mais restons donc un peu méthodiques, le sérieux me va si bien ^^
Au premier étage, la découverte se fait sentir tandis que le bar nous emmène d'emblée voyager dans le premier espace-temps, au gré d'une intense balade.
Il nous plonge dans une ambiance introductive, pourrait-on dire, celle du fumoir sus-mentionné. C'est surprenant, attirant... envoûtant ? Ici, les couleurs sont moins chaudes que pour le reste du lieu certes, et l'ambiance plus zen, mais le côté rétro post-colonial, qui s'en trouve fortement accentué, est un vrai bonheur d'où jaillit un aspect artistique certain qui n'est pas sans rappeler le Shanghaï des 30's, voire L'Amant de Duras. Une certaine sensualité émane  ainsi de ses murs, quasi-mystique, et persiste avec force poésie.
De façon plus prosaïque, ajouter à cela de délicieux cocktails ((les moins connus sont naturellement à tenter), shaker le tout avec vigueur et l'on obtient un début de soirée idéal, passé à savourer un verre au sein d'une autre époque, sans omettre de grignoter les quelques petits amuse-bouches proposés en guise de spécialités.
Cerise sur le gâteau, un adorable côté british se dessine subtilement au niveau du bar-club, avec ses fauteuils confortables, une bibliothèque et quelques jeux d'intérieur, même si nous tournons rapidement les talons, interpellés par un joli jardin d'hiver. Et rien que pour cela, "je voudrais toujours m'y plaire"...

.

China salle RDC

China salle RDC 2

Lounge et cosy, le restaurant et ses jolis artifices...

Retour en bas, dans la salle principale, voir un peu ce qu'il se passe du côté du restaurant, le temps de me laisser sur une première impression des plus mémorables. A l'image d'un film en effet, ou d'un rêve élégamment feutré, je n'ai plus aucun doute sur le fait qu'il s'agit bel et bien de mon décor favori.  On y découvre une ambiance décidément très distinguée et cosy à souhait, que vient accentuer un jeu de lumières tamisé renforcé par de jolies bougies, d'épais rideaux lie-de-vin et autres tentures. Partout, se laissent admirer des couleurs pourpres afin de parfaire l'ambiance intimiste, quelques boiseries et des canapés "Chesterfield" délicieusement moelleux, destinés à se restaurer avec grâce. Sur le sol, un damier hypnotique. Et dans la salle, une plaisante obscurité, synonyme de plaisir chic.

* ° *

D'un autre point de vue, le "China" est le lieu lounge par excellence, doté d'une ambiance spécifique et totalement hors-du-temps qui joue tant sur le registre romantique que sur le dépaysement. Idéal donc, tant pour les amoureux que pour les amis désireux de passer un excellent moment, son restaurant n'en demeure pas moins l'antre du design moderne où le bar se profile à l'infini, quand quelques vases aux compositions florales étudiées viennent compléter avec brio la décoration épurée.
C'est ainsi dans ce cadre huppé et luxueux qu'un service stylé et "totally fashionable" nous accueille pour un dîner de toute beauté où le chic et l'élégance semblent être de rigueur.

* ° *

Et au moment de passer à table, ça donne quoi ?
Ô royaume gastronomique et temple du (bon) goût ;)
Rien à redire, le "China" s'impose en maître sur ce point encore et effectue un parcours sans accrocs, de l'entrée au dessert. Le lieu et son contexte, déjà merveilleux, créent de ce fait un réel plaisir de la table engendré par la danse diversifiée et audacieuse de chaque plat.

* ° *

De prime abord, la présentation est soignée, très actuelle, et dévoile un aspect créatif de bonne augure, conformément aux restaurants de cette thématique, mais avec, en cadeau bonus, le souci d'une sobriété bienvenue qui rend le moment peut-être un peu plus exceptionnel que de coutume. Inutile de le préciser, on aime, on adore.

* ° *

Dans l'assiette, on découvre de la cuisine "World fusion" essentiellement - c'est que vous allez finir par comprendre combien je l'affectionne- mais comme ce mot est trop souvent utilisé à toutes les sauces (et c'est bien là le cas de le dire !), il est à préciser qu'il s'agit ici d'une gastronomie supérieure qui implique des produits de qualité, et notamment des fruits et légumes frais qui rien que de l'écrire, me mettent déjà l'eau à la bouche.

La carte quant à elle, est riche et alléchante, et nous propose un subtil mélange entre des saveurs européennes et des mets asiatiques. De la sorte, les ingrédients connus ou moins connus s'entremêlent pour un résultat qui met les papilles en éveil et, la curiosité nous y aidant, ne révèle absolument rien d'habituel. En effet, la plupart des saveurs et senteurs, y compris celles qui pourraient nous sembler plutôt familières (assortiments de nems ou autres plats relativement courants) est ici cuisinée bien spécifiquement, et dans la différence, se voit ainsi conférer ce petit quelque chose hors du commun, tendant à conserver de façon très nette une belle harmonie du goût.

Ce n'est sans doute pas un secret mais le sucré-salé occupe bien évidemment dans la thématique du lieu une place de choix tout à fait appropriée, et il sait amplement se mettre en valeur, titillant toujours nos sens et nos envies, sans jamais nous écoeurer, en nous invitant, dénués de toute culpabilité, à nous laisser aller à une vague de gourmandise fort bien amenée. Il serait d'ailleurs tout à fait regrettable de s'en priver puisque le "China" nous offre une palette très variée de condiments originaux et plus encore, de sauces succulentes, à tel point qu'il nous prendrait bien l'envie de toutes les goûter ! Remarquez que je n'ai pas affirmé ne pas l'avoir fait mais sans oser les yeux plus gros que le ventre, il faut également tenir compte des proportions... Et ces dernières, sans être immenses, sont très correctes voire même un peu au-delà, sans doute pour le plaisir de tous les mâles ici-bas !
De mon côté, je me suis d'avantage penchée sur la farandole des entrées (un vrai délice de jouer les touche-à-tout et une excellente initiative à faire et refaire sans se priver !) et un plat de poisson accompagnée d'une garniture affriolante et joliment colorée. En bref, tellement satisfaite que je recommanderais autant l'un que l'autre et réitérerais pour de bon mon avis du sans-fautes.  Qu'y puis-je, après tout, si je me suis régalée ?

* ° *

[ Les + ]

Je pense avoir déjà amplement vanté les points positifs au cours du billet (une critique de resto avec les chevilles qui enflent, serait-ce possible ?) aussi vais-je m'attarder sur de l'anecdotique pur et simple mais néanmoins très agréable.
J'ai une manie de toujours vouloir tester les toilettes des restaurants, non pour l'aspect glauque évidemment, mais plutôt pour me tenir informée de la tenue du lieu et j'avoue, au "China", avoir été soufflée. Ces dernières, en mode Shanghaï des 30's naturellement, pour ne rien enlever du petit côté suranné absolument charmant, m'ont plongée d'emblée dans une superficie presque identique à la taille de mon appartement  tant elles se sont montrées spacieuses ! Douillettes et cocooning, avec de larges serviettes éponges toutes douces, de jolies décorations florales, des fontaines asiatiques de part et d'autres et quelques tableaux rétro, c'était bel et bien là un exotisme moderne, ôde aux jeunes filles en fleurs et qui, même en ce lieu, ne pouvait que faire rêver ;)

[ Les - ]

Il faut bien garder à l'esprit que, toute magie ayant un prix, le "China "est également un endroit coûteux. Nous nous en sommes ainsi sortis -et ça fait mal- avec une addition de plus de 110 euros pour deux, apéritif- entrée-plat-dessert et sans boisson (sans oublier une erreur glissée sur la note, et bien évidemment pas en notre faveur !). C'est, dans un sens, légitime pour le cadre exceptionnel et la haute qualité gastronomique, mais un peu moins pour l'erreur du coup... D'autant plus que le service était poli mais sans plus, se prenant parfois un peu au sérieux et n'hésitant pas à nous faire attendre un temps certain entre chaque plat.
Ce sera donc le petit bémol du lieu, auquel je ferai néanmoins une exception pour le chef de rang: un homme irréprochable, très agréable et à l'écoute.
Mais comme toutefois, rouler sur l'or n'est pas encore d'actualité pour moi (je le déplore, n'en doutez pas ^^), il va de soi que le "China", aussi majestueux peut-il être, jouant de son aura, doit rester de l'ordre du petit plaisir occasionnel et empreint de joie.

[ What else ? ]

Cela faisait trop longtemps que nous n'avions pas causé réservations, nous y voilà donc ! Ces dernières sont bien évidemment fortement conseillées même si je dois vous confesser avoir pointé le bout de mon nez au "China" pour un dîner en toute simplicité, poussant même le vice jusqu'à tomber en plein week end et entre les deux services, en milieu de soirée. Bien placés, bien mangés, rien à signaler. Je me suis trouvée comblée. Ceci étant, et parce que la chance du débutant n'est pas un argument de poids pour éviter les mauvaises surprises et autres déceptions, n'oublions pas que le "China" est une institution parisienne chic et renommée où je vous conseille vivement de réserver avant ^^

Et d'un point de vue plus musical cette fois, considérant le fameux club situé en sous-sol et dont tout le monde parle, je joue ma carte du "ne se prononce pas" car non testé ! Je sais seulement qu'il s'agit d'un piano-bar intimiste (places restreintes et ambiance en dehors de toute temporalité) proposant une programmation très jazzy choisie avec soin ainsi que quelques autres soirées privées et concerts (plus d'info' pratiques sur le site !).
Une excellente occasion d'y retourner, pour jouer les mélomanes averties et me donner, comme de coutume, de bonnes excuses encore pour écumer la capitale à la recherche d'une excellente gastronomie parsemée de jolies mélodies.

-Livy-

Le China, c'est où ?
50, rue de Charenton
75012 Paris
Tel: 01 43 46 08 09
Métro: Ledru-Rollin
--> Le site

Entrée China

Posté par livy_etoile à 08:00 - A table! - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • Je passe devant très souvent et j'ai toujours été curieuse de pousser ses lourdes portes. Ton article ne fait que confirmer mon envie !
    En revanche, vu le prix, il faudra que j'attende une occasion pour y aller
    Merci pour cette jolie critique ma belle !
    Gros bisous

    Posté par Poleen, 30 mai 2011 à 10:53
  • Magnifique, là tu me donnes très envie! Même si c'est une peu cher (sans les boissons 0.0)
    Une adresse à noté donc, pour un prochain séjour à Paris!

    Posté par kelly elliott, 05 juin 2011 à 14:39
  • Poleen:
    Comme je suis ravie de titiller ta curiosité ma Poleenette !
    Si tu connais déjà l'extérieur du "China" et que ma critique te fait envie, j'espère bien que tu trouveras très rapidement une belle occasion de t'y rendre, en dépit du prix... Le lieu t'ira à merveille, et je suis certaine que tu vas l'adorer. Il en vaut vraiment la peine
    Bisous ma douce.

    Posté par -Livy-, 05 juin 2011 à 19:22
  • Kelly:
    Eh bien miss, si tu aimes l'ambiance, il faut absolument que tu y ailles lors de ta prochaine escapade parisienne ! Bien sur, les prix font de la soirée un p'tit plaisir très exceptionnel, mais pour un joli dîner en amoureux, tu devrais vraiment en sortir enchantée... et puis aussi te régaler

    Posté par -Livy-, 05 juin 2011 à 19:50
  • En effet le China a l'air d'être une très bonne adresse. J'adore la déco et la carte alléchante. Par contre c'est vrai que le prix fait mal.

    Posté par John C., 19 juin 2011 à 16:21
  • John:
    Eh oui, ça fait très mal côté budget ! Parles-en au préalable à ton banquier
    Mais il n'empêche que tu dois impérativement le tenter pour passer une soirée rêvée !

    Posté par -Livy-, 19 juin 2011 à 19:04

Poster un commentaire