Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

09 avril 2011

Des arguments de choc pour déserter (un peu) mon blog

Bien, bien, bien... Comme le titre me semble assez exhaustif, vous en conviendrez,  et que j'ai été aussi active ces derniers jours sur ce blog que durant mes révisions du brevet (c'est dire...), je me vois dans l'obligation de vous dresser une petite liste d'explications fort à propos, débouchant sur un éventuel phénomène d'auto-culpabilité qui tendrait à une justification en toute gratuité. Aussi, comme je me targue d'avoir toujours des arguments en mousse à la pelle mais que ces derniers sont néanmoins la plus humble (ou mélodramatique, au choix) des vérités, voici un échantillon passablement pourri choisi d'évènements récents qui pourraient arriver à la conclusion terrifiante qu'il se passe parfois IRL des choses qui savent même dépasser le virtuel.

.

Figurez-vous que je suis actuellement malgré moi une sédentaire nomade, mais en ce moment plus nomade que sédentaire, aspirant à retrouver ma sédentarité. Et si vous n'y avez absolument rien compris, c'est que vous êtes un être humain normalement constitué. Aussi vais-je d'avantage m'expliquer: ma vie est, à l'image d'une série TV, un vaste terrain de jeu où se produisent toujours moultes rebondissements que je n'ai (hélas) pas décidé !


Maison

C'est de la sorte un peu exaspérée que je subis, au sein de ma résidence, depuis septembre, le fruit de soucis sans fin qui ont décidé de s'amplifier puis se multiplier, transformant ce qui était jusque là mon havre de paix et mon lieu de vie, en un mix pathétique des Experts et de Plus belle la vie (oui oui, c'est qu'il y a de la référence là-dessous, ma bonne dame !). Sauf que dans la vie, la vraie, il n'y a point de générique de fin mais juste un bon gros cauchemar sans réveil auquel on balancerait bien un franc coup de poing.

Hulk_Simpson

Je ne voudrais pas m'épancher mais tout de même ! Un nouveau nid étoilé serait-il à trouver, alors que je venais (enfin) en onze ans d'existence parisienne, de franchir le cap des trois années dans le même lieu, sans bouger ? C'est qu'il me faudrait prendre quelques précautions pour ma petite santé, avant de virer définitivement en un Hulk verdâtre et possédé qui serait de surcroît, à raison de deux, trois heures de sommeil par nuit ces derniers temps (tapage diurne et nocturne pour ne vous faire part que du -très- bon aspect des choses...), vraiment, vraiment très fatigué.

Garfield_sieste

Pour couronner le tout, cui cui, le printemps est là et apporte avec lui et ses doux oisillons, l'heure du renouveau et... des gros travaux ! Alors hop, on refait la cage d'escalier qui avait été passablement défoncée par les pompiers en septembre dernier (si, si, souvenez-vous...), chic, on rénove l'appartement sinistré du dessous à grand coups de burins à partir de très tôt le matin, et voici que le sommeil, déjà plus que diminué, se voit muté définitivement en une option qu'on ne peut plus retrouver. Mais non surtout non, ne pas craquer  ^^

Travaux

De ce fait, et parce que la vie est un lutte perpétuelle, je résumerais bien l'humeur du jour comme une sorte de camping à plein temps (chez moi, ici ou ailleurs, everywhere !) assaisonné d'un soupçon de repos retrouvé que, croyez-moi, je n'ai assurément pas volé.
Mais le mode itinérant demeure toutefois un brin éreintant et la question du moment résiderait somme toute exclusivement dans l'idée de savoir où me trouver... car moi-même, à force de bouger, commence à m'y perdre désormais.
Ma seule réjouissance ? L'assemblée très prochaine de la copropriété...
Point de scandale évidement, je me sens tellement posée et si peu énervée. Hé hé hé.

~ ~ ~

Il va de soit bien évidemment que, dans un contexte aussi surréaliste que celui-ci, il ne reste, de mes connexions Internet, plus grand chose si ce ne sont quelques ersatz capricieux qui vont et viennent à leur guise en fonction de mes évolutions dans la Terre du Milieu ou même au-delà. Je me retrouve ainsi avec le plein de billets bloggesques sous les bras, tous commencés, aucun achevé ! Du gastronomique, du culturel, de l'évènementiel ou du concert à la pelle, playlist parfaitement pliée et photographies triées, j'en aurais finalement, de jolies choses à raconter. C'est juste que, bloguer en direct d'un iPhone est un exercice de précision doté d'une grande difficulté que ma patience ne saurait supporter ;)

Arobase

Aussi, en attendant,  je me vois dans la rude obligation de vivre ma vie... IRL !
Et forte de ces péripéties, je me suis remise, toute sautillante, à la danse (pas trop) classique.

Pointes_ballerine_2


Ce qui équivaudrait bien - je vous vois venir- à l'explication fumeuse de la fameuse et féminine tentative de sport qui tombe précisément tout juste avant l'été pour jouer les sirènes en maillot qui fait genre de ne faire aucun effort mais prône la taille zéro.
Je crie cependant à l'infamie ! La vérité est que je me suis tellement "black swanisée" ces quelques dernières semaines que j'ai eu l'envie soudaine, mais toutefois masochiste, de me remettre à ce sport qui m'avait valu six longues années de torture, d'étirements et de costumes de gala douteux (du dossier, toujours du dossier !)  jusqu'à mes dix ans.

Black_Swan_Natalie_Portman

C'est donc bien heureuse de l'acquisition d'une toute nouvelle tenue (oui, elle est sobre et non, je ne porte pas un tutu !) et de chaussons rose bonbon que j'ai repris non sans un certain plaisir les exercices d'assouplissements et autres joyeusetés, m'en allant crescendo sur le chemin de la beauté, telle une gracieuse ballerine en quête de pureté... ou comment virevolter de Tchaikovsky à Chopin, se perdre dans les fluides arabesques de Debussy et de Satie pour finir... par se la jouer rebelle contemporaine dépravée sur du Marylin Manson saupoudré de RATM et filer lamentablement son collant de danse fraîchement acheté sur le parquet. Moi je dis, "en progrès" et avec un objectif souplesse et fermeté totalement assuré dans le répertoire du classique revisité ! Il faudra juste revoir mes courbatures priorités...

.

Vous l'aurez de la sorte compris, mes lecteurs préférés,
Ceci n'est pas un abandon, mais seulement une pause forcée.
Il paraîtrait juste que la vie, parfois, serait un peu compliquée...
Moi, je suis simplement en train, et pour la énième fois, de le savourer tester,
Mais pour rien au monde, je ne laisserais choir le blog et ses prochaines curiosités...
Point d'au revoir alors, on se retrouve aussi vite que possible, au pied levé ;)

-Livy-

Posté par livy_etoile à 08:00 - Instants de vie - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    J'espère que tu nous reviendra vite, plus fraîche et pétillante que jamais!
    J'espère a&ussi que ton petit chez toi redeviendra très vite un havre de paix, et que tu ne seras pas obligée de t'infliger un énième déménagement (je sais ce que c'est en un an j'ai déménagé deux fois).
    Pas si simple la vie...
    Bon courage, bisous.

    Posté par kelly elliott, 15 avril 2011 à 19:44
  • Kelly:
    Merci beaucoup pour ton petit mot plein de sympathie
    Je compte bien faire mon "come back" au plus vite ici, sois-en assurée !
    Je suis une habituée des déménagements en effet, et de la dose de stress qui va avec également (tu connais ça ^^) mais je laisse faire le temps et voir ce que la vie me réserve...
    Après tout, il me reste la danse, en attendant
    De gros bisous à toi, miss !

    Posté par -Livy-, 16 avril 2011 à 19:49
  • Ma pauvre chérie, je lis seulement ton article et je me sens désemparée, je ne peux pas t'aider à part te soutenir par la pensée et t'encourager pour la dans,e je trouve ça fabuleux: grâce à Black Swan je suis allée voir une série d'extraits de ballets et je ne rêve que d'une chose: voir le lac des cygnes en entier! Bisous ma puce et bon courage!!!

    Posté par July, 17 avril 2011 à 22:38
  • Courage, tu vas bientôt retrouvé un home sweet home et ainsi retrouver paix et sérénité pour nous écrire plein de nouveau billet.

    Je suis sur que la tenue de danseuse étoile en tutu te vas à ravir.

    Posté par John C., 19 avril 2011 à 00:11
  • July:
    Un grand merci puissance 1000 ! Ton soutien est déjà bien plus que tu le ne penses ma belle, et il me réconforte sincèrement autant qu'il met du baume au cœur en cette période troublée certes, mais qui permet néanmoins d'apprendre beaucoup sur la vie...
    La danse est en effet un remède tout à fait approprié qui permet de s'extérioriser et de s'épanouir pleinement, à en devenir addict un peu plus à chaque journée !
    Tout comme toi, je rêve (très) souvent de ballets et te conseille vivement "Swan Lake" en entier du coup, auquel j'ai eu l'occasion d'assister en février dernier et qui me fait par la même occasion penser qu'il mériterait bien un petit billet
    Je te fais plein de gros bisous ma puce !!

    Posté par -Livy-, 22 avril 2011 à 18:59
  • John:
    Merci pour ton petit mot de soutien autant que pour ton accueil passager. Tu es une sorte d'ami parfait... Quant aux billets de blog, qu'à cela ne tienne, ils sont prévus, écrits, parés, décorés, empaquetés et prêts à décoller !

    Et sinon...
    --> "Je suis sur que la tenue de danseuse étoile en tutu te vas à ravir."
    Ah ouais ? Comme si tu ne l'avais jamais vue. L'ami geek se moquerait-il ? Ce ne serait pas très gentil assurément mais... tellement réaliste quand je constate ton expression goguenarde sitôt que je me pare de mes accessoires de danse. Hû hû ^^
    Dernière chose cependant:
    JE NE PORTE PAS DE TUTU !
    (référence, "Kaamelott" ?)

    Des bisous

    Posté par -Livy-, 22 avril 2011 à 19:16

Poster un commentaire