Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

17 janvier 2011

25 years old... again !

Machine

"Le temps passe.
Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe,
Il y a quelque chose qui s'efface."

Jules ROMAIN

.

Faudrait-il alors créer inlassablement nos futures mélancolies ?
C'est ainsi... Se dresse devant moi une course emprunte de frénésie
Tandis que stoïquement, je laisse mon cynisme voyager à travers la vie.
Je me perds dans quelques vagues notions d'espace-temps;
Je m'y complais, omettant souvent avec une ardeur enthousiaste le présent.
Je rêve tellement du passé, les jours où j'ai envie d'avenir,
Il y a, révélés dans l'instant T, de trop forts souvenirs...

En retard, serais-je donc toujours en retard ?
Cette course contre la montre qui me hante du matin au soir ?
Plus jeune que mon âge, les pieds si peu sur terre,
Je marche dans la ville, évadée du bitume, la tête dans les airs.
L'abstrait au concret semble avoir ma nette préférence
Puisque dans la foule invisible de la réalité, je ne perçois qu'indifférence.
Il n'y pourtant dans mes propos nulle amertume, nulle ironie,
Plutôt une bulle imaginaire qui m'unit à la vie
Et ne nie en aucun cas le poids de l'expérience ou une envie de reconnaissance,
Les instincts bénéfiques, les envies soudaines, la valeur de l'existence...


Dans les années qui passent, le temps largue ses fatidiques déceptions,
Et dans les jours qui lassent, resurgissent de douloureuses émotions.
L'évidence d'un traumatisme, l'incohérence ou l'égoïsme.
Pourtant toujours, dans un souci d'équilibre imperceptible et sourd,
Les brèves ou profondes réminiscences qui parsèment les nuits d'insomnie
Sont souvent l'atout pour piocher quelques autres moments choisis.
Ceux-ci même qui nous mènent tout droit à cette singulière notion appelée "espoir"
Quand le besoin de faire des projets interrompt toute sorte de tumulte noir
Et que le sourire qui s'élargit embellit notre espace,
Et que l'empressement qui s'ensuit, nous rend soudainement plus tenace.

Des nuances qui s'étirent de l'obscurité à la clarté alors, il n'y a qu'un pas,
Là où dans les larmes d'une évidente bataille, se dresse un onirique combat.
Car dans cette trépidante ambiance, rien ne s'arrête ou ne s'étend,
Mais seule maître à bord de ma vie en route ou en suspens,
Je parcours le monde des imprévus avec un grain de folie douce
A traiter le sérieux comme le superflu, usant des multiples ressources...

Paradoxe de vie, les années ne comptent plus pour moi.
J'ai 25 ans aujourd'hui, demain, ou assurément pas.
Je revendique un état d'esprit romanesque et tiraillé,
Une passion pour le Beau, le Vrai, la Musicalité.
Tandis que dans la littérature, l'écriture et les sonorités mêlées,
Je trouve tout autant le besoin de me rappeler que l'envie de continuer.

La jeunesse est ce qu'on en fait, ce qu'on en veut,
A l'image de l'incessant "Carpe diem" scandé par la foule sous mes yeux.
S'empresser de profiter, se décaler et détonner,
Clamer les dissonances pour mieux déjouer les apparences.
Se rire de toutes contraintes, créer sa propre danse.
Innover un brin pour mieux dessiner son destin...


Mon anniversaire, certes oui, mais sans plus d'âge précis
Si ce n'est le puzzle des pièces éparses de toute une vie.
La réconciliation d'évènements photographiés sur l'instant.
La fusion du courage et de l'extase, l'adrénaline en laps de temps.
Oserais-je avouer mon désir d'idéal, d'absolu et de magique,
Savoureux mélange de romantique et d'artistique ?
Car quand mon insatiable curiosité demeure intacte ou assassine,
Poétique, aléatoire et naturellement féminine,
Toutes les phrases que chaque jour, sans exception, j'écris
Me bercent doucement, tendre et terrible léthargie,
Alors qu'elles jouent de la musique rock dans mon îlot de paradis ;)

-Livy-

.--> Au programme pour cette 28 ème année <--

Rêver - Partir - Chanter - Sourire
Imaginer - Souffrir - Voyager - Courir
Attirer - Séduire - Pester - Découvrir
Aimer - Produire - Créer - S'ÉPANOUIR...

--> Et parce que je suis toujours bien entourée <--

S'amuser
- Danser - Partager - Échanger
Se balader
- Festoyer - Étinceler - Profiter
(Au doux parfum de laisser-aller)

Posté par livy_etoile à 09:20 - Instants de vie - Permalien [#]
Tags : , , , , ,