Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

24 octobre 2010

Panel automnal de quelques séries... Morceaux choisis.

Ma vraie-fausse excuse pour ne point poster dans mon blogounet chéri, la voici !
L'automne se poursuit, le froid se durcit et perdue pour ma part, dans un chemin passablement indécis entre l'hibernation et la procrastination, c'en serait presque une seconde vie... Pour l'occasion, je remballe vite fait bien fait toute possibilité existante de sorties, néglige mes écrits et tente même le quasi-complet dimanche au lit, préférant à la faune chancelante de Paris, de doux instants à me prélasser copieusement devant un nombre incalculable de séries.
Non pas que je devienne une parfaite no-life pour autant, en mode "grinch" un brin aigrie.
C'est qu'il faut bien que j'exagère ne serait-ce qu'un peu et si lesdites informations peuvent rassurer mon lectorat de passage, il m'arrive même encore de mettre un pied hors de chez moi (voire au-delà de mon arrondissement, mentionnez l'exploit...).
Situation sous contrôle donc, je suis visiblement en bon état.
Nonobstant, puisque la rentrée se fait synonyme de séries TV et de saisons (enfin) recommencées, je me devais bien, la Toussaint approchant, de faire le point sur quelques unes de mes addictions préférées, les actuelles comme les achevées, ainsi qu'une jolie découverte, récente de mon côté, même si ce n'est pas vraiment de la nouveauté.

-----

The end...

The_Tudors_saison_4

Un final somme toute correct et conforme à mes attentes pour The Tudors 4, dans la lignée de la série qui m'a tant émoustillée à ses débuts, mais sans grande surprise pour autant, les deux premières saisons ayant été pour moi largement meilleures et d'avantage soignées.
Devrait-on mettre en cause alors un certain effet de surprise qui avait bouleversé 2008 ?
Il faut reconnaître qu'avec de nouveaux personnages supposés être arrivés avant, un rapport à l'Histoire qui commençait vraiment à entamer sa crédibilité et l'ensemble qui s'en allait s'essoufflant, la mort d'Henry semble être survenue pile à temps pour nous éviter la répétition de la carte provoc' rock n' glam' et plus encore, quelques erreurs de chronologie assez dérangeantes qui risquaient de s'accumuler encore.
Au final, c'est bien joué: le pire est évité et l'on reste sur une tonalité sympathique et le souvenir de quelques acteurs qui le sont tout autant (^^).
D'autre part, je suis toutefois un peu mauvaise langue puisque si la saison 4, à l'image de la troisième, m'a fait rester sur une note en demi-teinte que je ne saurais nier, elle s'est aussi laissée regarder non sans un certain plaisir. J'ai simplement opté pour une nouvelle approche de la série, avec un fil conducteur à prendre avec d'avantage de légèreté, et l'envie de privilégier prises de vue bien pensées et costumes magnifiques.
Une mention spéciale à noter également pour un dernier épisode magistral, où les flash back à foison se sont justifiés de bon ton et le retour des personnages décédés dans les saisons précédentes également. Revoir parmi d'autres Natalie Dormer interpréter Anne Boleyn fut un réel plaisir, surtout quand on connaît ma passion romanesque pour le destin de cette jeune reine et la véracité du propos, au sein même de la série.
Le final fut donc à la hauteur de mes espérances et également dans la lignée de mon imaginaire, agréable surprise que je n'aurais pas pensé obtenir de sitôt... Ce qui m'oblige à conclure à présent, malgré les quelques longueurs de la rock'story dédiée cette fois aux dernières années du roi tyrannique, sur une touche plus ou moins positive certes, mais en fin de compte joliment poétique...

-----

Trucs de filles

Gossip_Girl_saison_4

Aperçu dans la capitale: le tournage de quelques scènes de Gossip Girl saison 4 s'effectuait cet été même en plein Paris et je me mords encore les doigts de ne pas avoir été au bon endroit au bon moment afin d'y assister dans une petite tenue "Maje" ou "Zadig"!
Pour le reste, rien de changé... Entre complots, trahisons, réconciliations et mondanités, le cocktail reste le même, saupoudré de ses tenues "coutures" à tomber et de la valse des boutiques de luxe, mais la dynamique nous y entraîne totalement malgré avec nous et parce que c'est tellement dindesque, avec notamment un premier épisode empreint de douce romance et donc évidemment très accrocheur.
Qu'on se le tienne pour dit, B, S et ses amis n'ont résolument pas décidé de mettre un terme à leurs tragi-comédies et il semblerait bien que dans l'Upper East Side, tout se décuple jusqu'à la folie, avec même en cadeau bonus l'arrivée de la petite frenchie Clémence Poésy...
XoXo ;)

.

Desperate_Housewives_saison_7

Jolie performance et nouvelle saison, septième du nom, pour nos femmes au foyer préférées qui n'en finissent plus de nous surprendre à chaque retour, entraînant sur leurs passages guests en pagaille (Brian Austin Green de Beverly Hills en personne, si si) et nouveaux personnages. Peu à peu, les caractères se dévoilent, les façades se craquellent... Et l'intrigue de reprendre le dessus avec brio, nous offrant, dans la lignée de la saison précédente mais en moins dramatique cette fois, une bonne dose d'humour loufoque parsemée des personnalités de plus en plus accentuées et acharnées de Susan, Gaby and co.
Un régal improbable de la vraie vie, farfelu comme on n'en fait plus, mais toujours aussi plaisant pour soirées d'hiver girly qui se respectent.
On s'en était lassé un peu, il y a un ou deux ans, simple effet d'accoutumance, mais il est clair qu'on en redemande sans vergogne à présent !

.

OTH_saison_8

One Tree Hill, ma petite série "honteuse" depuis Dawson (eh oui !) continue son petit bonhomme de chemin et je la regarde toujours, mais si la saison 7 était prometteuse et plus mature, à tel point que je m'en délectais déjà pour le futur, la saison 8, hélas, semble cette fois s'éloigner pour de bon de mon grand âge.
Mélo à souhait, à nous assommer dés le premier épisode à grands coups de nostalgie des saisons passées, difficile d'accrocher quand les personnages eux-mêmes ne semblent plus bien savoir quoi inventer pour se renouveler.
Et si c'est très mignonnet et romantique, et tout et tout, on n'échappe pas toutefois aux nombreux clichés qui hantent l'ensemble pour l'alourdir définitivement.
Il est clair qu'avec plusieurs personnages principaux en moins et de nouveaux qui ne font guère le poids, les rebondissements tardent à venir ou semblent évanouis dans la foulée...
En bref, je continue de regarder, par principe surtout, et histoire de voir ce qu'il pourrait bien en ressortir d'un peu moins téléphoné. On y croit ?

-----

Geekeries

Chuck_saison_4

Délirant comme jamais, Chuck reprend de plus belle, se refait une santé en changeant un peu la donne par rapport aux saisons précédentes et... le résultat déménage !
Déjanté et punchy à souhait, l'espion-geek aussi étrange qu'attachant nous entraîne à nouveau dans son monde de folie pour nous offrir en ce début de quatrième saison, de purs épisodes de grand n'importe quoi mais qui valent assurément le détour, pour le bonheur simple d'un moment de divertissement à savourer.
Action et humour se mêlent toujours pour créer des rebondissements à la chaîne sans une once de lassitude en vue, et si nos anciens personnages se voient modifier leurs statuts, les nouveau venus, quant à eux, apportent dans leurs bagages un rythme trépidant qui laisse présager des nouveautés pour toute la saison.
C'est un fait: un scénario qui tient la route dans son énergie alambiquée ajouté à une foule de petites différences toutes nouvellement écloses et semées au gré des épisodes, est un facteur motivant, n'est-il pas ? Alors, moi addicted, encore ? Assurément.

-----

Bloody

True_blood_saison_3

Qu'on se le dise, la saison 3 de True Blood est trash, surprenante et plus sombre que les ténèbres obscures (^^). Oui, rien que ça ! Tant et si bien que les histoires de pseudo-zombies ou pire encore, le script de la première saison, qui nous paraissait pourtant si "underground" à l'époque face à la fadeur née de Twilight, semblent faire bien pâle figure à côté.
De rebondissements en mystères, on évolue dans un monde de plus en plus maléfique et malsain, dont quelques bons mots prêtent à sourire, tandis que l'intrique se plaît à nous agacer et nous titiller non sans un certain enthousiasme.
De vrais méchants et de l'action pour quelques gouttes d'hémoglobine diabolique additionnées à des personnages en perpétuelle évolution, avec en prime quelques secrets révélés au grand jour... Le scénario part loin, très loin, c'est certain, mais il nous entraîne avec lui dans cette aventureuse saison qui se veut totalement à part et franchement réussie.
A suivre, la quatrième du nom, peut-être plus délirante encore ?
Une chose est sure, il y aura du changement dans l'air.

-----

 

New (for me, only)

Fringe

Après ma passion pour Lost (se référer au post précédent de la même catégorie), il me semblait inévitable de passer à côté de Fringe, la série co-créée par J.J.Abrams qui joue avec le surnaturel en nous faisant froid dans le dos.
C'est désormais chose faite, et avec un bonheur non feint, puisque ladite série est un plaisir de réflexion et de phénomènes paranormaux truculents, qui se situe à mi-chemin entre X-Files et Au-delà du réel, mais en encore plus saisissante, et évidemment plus actuelle !
Au programme, du mystère, des frissons, des recherches à la singularité prouvée et un véritable univers autour, doté d'une ambiance bien spécifique, propre à la série, qui nous colle aussitôt à la peau. Ainsi portés par un scénario à couper le souffle et proposant d'avantage de réponses que dans Lost précisément, les enquêtes à la suite et les protagonistes récurrents aux personnalités originales ont vite fait d'être adoptés pour qu'on ne puisse au final plus s'en passer, même pour une non-scientifique avérée comme moi ;)
A noter, la présence bienvenue de Joshua Jackson en fils touche-à-tout d'un savant fou, et qui a joliment évolué depuis son rôle de Pacey dans Dawson...
Très belle découverte donc, puisque depuis le temps que je devais m'y atteler, je peux affirmer que je ne décrocherai pas de Fringe de sitôt !

-----

Aux oubliettes pour le moment

HIMYM_6

Too much... HIMYM est définitivement "down" pour moi.
Difficile il est vrai de démonter une série que j'ai tant aimé par le passé et plus encore la philosophie atypique de Barney (l'un des seuls éléments à sauver, cela va sans dire)...
Sauf que trop c'est trop et qu'à l'heure où vont les choses, il ne reste de la série qu'un truc comique assez indigeste qui cherche péniblement de nouveaux gags mais se tue à la tâche pour presque rien. Dommage quand on se souvient en 2007/2008 combien les premières saisons étaient un vrai délice !
Alors ne soyons pas trop durs... Je ferai peut-être l'effort de regarder si l'occasion s'en présente, mais il serait bien temps que Ted trouve enfin la mère de ses enfants avant que son fan club ne le laisse célibataire pour de bon ;)

-----

Ainsi s'achève mon petit bilan des séries du moment,
Et croyez-le ou non, ça me prend tout plein de temps.
Je reconnais également ne pas être uniquement retenue par une procrastination latente,
Mais aussi par une connexion Internet/Canalblog effroyablement lente !
De nouveaux billets sont cependant finis ou presque préparés,
Alors ces prochains jours, restez bien consciencieusement connectés ;)

-Livy-

Posté par livy_etoile à 08:00 - Séries-Addict et Mangavore - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Tu m'avais fait découvrir True blood mais là j'ai même pas finit la saison 2 shame on me! Si la série est de qualité, l'actrice principale est a jeté tant son interprétation est mauvaise. J'ai même l'impression qu'elle se parodie, c'est dire!

    Je suis d'accord avec toi HYMYM me déçoit terriblement, et effectivement seul Barney est a sauver.

    Posté par kelly elliott, 28 octobre 2010 à 21:30
  • C'est moi qui t'avais fait découvrir "True Blood" miss ? Ah, je m'en félicite ^^
    J'espère que tu trouveras le temps de finir la saison 2 bien vite... Et puis tiens, soyons fous, la 3 par la même occasion ! D'ailleurs, je reconnais avoir du mal, moi aussi, avec le personnage de Sookie qui est assez agaçant voire horripilant.
    (Je préférais largement l'actrice dans son rôle de Malicia dans "X-Men" !)
    Mais pour te donner un peu le goût de poursuivre, sache qu'on en sait d'avantage sur ses dons mystérieux dans la troisième saison: on est bien d'accord, ça ne la rend pas moins insupportable, mais ça donne un peu de piment à la série

    Quant à "HIMYM", rien à ajouter, juste que c'est périmé !
    Bon week end

    Posté par -Livy-, 29 octobre 2010 à 18:24
  • Pour les Tudors il va falloir à l'occasion que je regarde. Même si les films et series en costumes ne sont pas mon truc. J'avoue que les quelques épisodes regardés me semblaient pas mal du tout.

    Chuck, True Blood et Fringe sont vraiment des séries au TOP.

    Pour HMYM, je ne suis pas autant dégouté que toi mais il faut vraiment qu'il rencontre sa femme pour lancer la série sur une autre dynamique et finir en beauté.

    Sinon comme série y a aussi Dexter, Damages, Supernatural, Lie To Me, The mentalist, Sons Of Anarchy et des séries de sciences fiction qui ne sont pas dans tes gouts. Dommage aussi que FlashForward n'ait pas marché parce que j'ai bien aimé la première saison.

    Posté par John C., 02 novembre 2010 à 11:16
  • Je te conseille toujours autant "The Tudors" en effet, d'autant plus que, du peu que je t'avais montré, je t'avais bien senti accrocher. Alors je sais parfaitement que les mecs en collants (pour te citer), ce n'est pas forcément LE truc qui te plaît, mais l'intrigue est bonne, le scénario riche et le souci du détail à étudier. Fais abstraction des costumes et laisse-toi guider par l'h(H)istoire et son traitement... Tu peux me faire confiance.

    "HIMYM", rien à faire, je ne peux plus ou presque personnellement.
    Tu me raconteras la fin puisque tu sembles moins critique que moi à ce sujet et en fonction de ton compte-rendu, j'aviserai !

    Pour les autres séries que tu cites, j'aime beaucoup certaines d'entre elles ("Lie to me", "Supernatural", "The mentalist" et "Dexter" notamment, pour ne pas les citer) mais je ne trouve pas le temps de toutes les suivre à la fois et ce, bien malgré moi..
    En revanche, tu as bien raison: quand ça devient trop SF, j'en perds mon latin ^^
    Je tenterai "Flash Forward" du coup car que veux-tu, tu es souvent de bons conseils,
    ami geek de moi

    Posté par -Livy-, 02 novembre 2010 à 12:35

Poster un commentaire