Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Livy Etoile
6 juin 2010

La playlist de Juin

Golden_Apple

.

La Mano Negra - Pas assez de toi
Karimouche - Je parle trop
Charlotte Gainsbourg - Time of the Assassins
Revolver - Leave me alone
Hawksley Workman - We will still need a song
Lily Allen - Back to the start
The Divine Comedy - At the Indie Disco
Ben l'oncle soul - Seven nation army
Train - Hey, Soul Sister
PacoVolume - Wolves
The New Pornographers - Your hands (together)
Are we brothers? - Come around
LCD Soundsystem - Movement
Juliette and The Licks - Sticky Honey
Them Crooked Vultures - Mind Eraser

° ° °

Il était une fois la playlist de Mai,
Qui se trouva fort dépourvue quand Juin fut apparu.
Il était de circonstance en effet,
Que notre blogueuse paresseuse se laissait aller
A ces quelques derniers jours sans imprévus,
Sans effroi ni contraintes,
Sans tracas, ni faux-semblants, ni craintes,
Et dansait, paisible et insouciante,
Motivée ou indolente,
Sur le fil des heures printanières qui envoyaient d'une moue mutine,
Les mélodies qui accrochent, les rythmes qui décoiffent et les paisibles comptines.

Gagnée par l'envoûtement d'un soleil qui ne pouvait durer toujours,
Et la mélancolie de jolies bribes secrètes, éperdues d'amour,
C'est avec ferveur qu'elle se prit au jeu des balades et de ses propres choix,
Légèreté immuable de moments qu'on n'oubliera pas,
Dénicha de vives nouveautés, retrouva la nostalgie sans amertume d'un vrai passé,
Se souvint de lives exubérants et de quelques concerts à venir envoûtants...

Elle sautillait allègrement en funambule maladroite et échevelée,
Au sein de musiques hybrides, lancinantes et débridées,
Sur le fil tendu de sa vie, qui lui donnait à foison,
Les insomnies de ses rêves et des journées d'illusions.

Mais Juin apparut, le compte-à-rebours commença
Et la blogueuse, perdue au milieu de sa petite vie,
Du travail qui lui tombait dessus et autres menus ennuis,
Se tourna sans hésiter vers la musique, lançant sa playlist.

C'est dans cet état de pensée empreint de dualité,
Surfant sur les tendances et s'amusant à les défier,
Qu'elle se mit à danser de nouveau,
Mixant une âme perplexe à son verbe haut,
Laissant son emploi du temps surchargé à la corbeille
Et les probables soucis en mode veille,
Des fois que dans l'attente redoutée d'un mois infini,
La musique, par magie, ôterait les petits tourments de l'esprit...

-Livy-

Publicité
Commentaires
Publicité
Livy Etoile
Archives
Publicité