Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

12 mai 2010

Deux ans après: Mika le retour, à Paris Bercy

Mika_The_boy_who_knew_too_much

.

Parce que dans la vie, il nous tombe parfois dessus de drôles d'évènements, et par chance, pas toujours des mauvais, j'ai eu l'occasion d'effectuer il y a peu un petit concert-surprise, l'air de rien... Et petit, ce ne serait pas franchement le mot le plus approprié parce que le sieur Mika, celui-là même dont nous allons parler, a le mérite de faire les choses en très très grand!

° ° °

Mais imaginez plutôt. J'avais bien sur eu vent des deux dates prévues pour la nouvelle tournée de Mika à Paris Bercy les 26 et 27 avril. Et naturellement, l'idée d'y assister m'était à un moment donné passée par la tête. Soit.
J'avais tout de même déjà vu le jeune homme en concert pour son show mémorable et unique du Parc des Princes deux ans auparavant [ici], et à présent un tantinet moins convaincue par son second album, je n'y avais très vite plus pensé...
Seulement voilà, c'était sans compter les rebondissements,
surtout lorsque le lundi 26 au soir, mon téléphone retentit.

"Hey, tu fais quoi demain, quelque chose de prévue en soirée? J'ai un truc à te proposer, juste là, comme ça. Le concert de Mika. J'ai récupéré les places d'une amie en dernière minute, je pense que tu pourrais aimer. Alors, partante?"


Partante, ça oui je l'étais, et pas qu'un peu! Un concert de cet acabit, aux frais de la princesse qui plus est, paraissait, avouons-le, des plus alléchants. D'autant plus qu'à bien penser, j'avais le choix entre ce moment empreint de douce folie ou une soirée à procrastiner mollement devant quelques séries... No commen't!
Ma décision n'en fut que plus vite prise. Et je me suis même surprise à songer que si les imprévus à répétition de ces derniers temps avaient souvent eu tendance à m'exaspérer et parce que 2010 est une année un tantinet casse-pieds, force était de reconnaître que celui-ci présentait tous les avantages d'une soirée d'avance réussie.
C'est ainsi flanquée de ma panoplie de concert, de mon make-up girly et de mon sourire de circonstance, que je me suis remise en route tout doucement un mardi, prenant le chemin bien connu du palais omnisports de Paris Bercy.

° ° °

Eh bien pas déçue du voyage, loin de là, et absolument ravie de me replonger dans l'ambiance pop-acidulée qui m'a toujours un peu fait rêver... Alors on omettra bien vite les détails d'une première partie à laquelle j'ai à peine assisté et dont j'ignore jusqu'à l'intitulé, les déboires pour trouver comment se placer et tous ces gens à éviter ("Associable way of life" toujours et encore, je le revendique), pour entrer de plein pied dans le vif du sujet.
C'est qu'il y en avait du monde et que déjà, lors de l'entracte, tous semblaient survoltés!
Transformant la fosse en dancefloor géant lors de la diffusion de I gotta feeling des Black Eyed Peas, le ton était donné d'emblée. Et l'arrivée sur scène de Mika peu de temps après l'a, quant à elle, définitivement confirmé...

.

Mika_foule___Bercy

.

On a en effet pu assister à une mise en scène spectaculaire, comme de coutume lorsqu'on connaît un peu le personnage, un petit sketch en guise d'introduction, toutes paillettes et lumières sorties, et un Mika surgissant de nulle part, flottant dans les airs suspendu par un câble, dans une seyante tenue de cosmonaute. Dés lors le show était lancé, nous faisant surfer sur la vague de la démesure et d'un petit univers magique aux couleurs chatoyantes.
Au programme, ballons géants flottant de part et d'autre des gradins et de la fosse, danseuses aux vêtements psychédéliques, interludes nombreux et diversifiés jouant à fond le registre de la parodie dans un état d'esprit très théâtral, petits instants féeriques incitant à la rêverie, décors impressionnants et plateforme amovible permettant d'assurer les déplacements comme les fantaisies de notre Mika, fort détendu et tout à fait dans son élément au milieu de son public tout de "frenchies" composé.
Un univers à part somme toute, le sien par excellence, à mi-chemin entre bonbons acidulés et souvenirs d'enfance regrettés, sorte de nostalgie à la sauce épicée, dans un dynamisme avéré avec pour arrière-fond l'arc-en-ciel d'un monde imaginaire édulcoré.

° ° °

Pas désagréable au demeurant, même si je crois qu'en deux ans, j'ai pris un peu de recul sur la vie ou pire encore, perdu un brin mon âme d'enfant...
Aussi ai-je été joliment éprise de ce moment scintillant, tout sourire également toute la soirée durant, mais moins touchée par le concert en soi cependant.
Il faut préciser aussi que lorsque l'on voit un artiste sur scène plusieurs fois, on ne peut s'empêcher d'effectuer quelques comparaisons et là, je n'y ai pas coupé. De ce fait, je n'ai pas eu l'effet de surprise qui semblait émerveiller toute l'assemblée au fil du concert et naturellement, c'était un peu dommage pour moi. J'anticipais les moments à venir, je les devinais et reconnaissais les introductions de chaque morceau, même lorsque celles-ci se trouvaient bien modifiées...

° ° °

Parce qu'avouons-le, Mika nous a gratifié d'une set-list plutôt conventionnelle et, à mon grand regret, très proche de celle de son concert du Parc des Princes: même morceau introducteur, mêmes chansons en rappels, même modifications sur les singles les plus connus de son album passé... Autant dire qu'on reconnaissait parfaitement bien son empreinte, voire un peu de trop, et que ce côté prévisible ne m'a pas à proprement parler évadé. C'est bien simple, même les jambes gonflables des "Big Girls" et les duels de percussion étaient de la partie, comme si je remontais le temps avec un air de "déjà vu".
Alors c'était sympathique bien sur mais point trop n'en faut, et la nouveauté ne semblait assurément pas de rigueur, le seul changement valable consistant finalement à faire glisser au milieu de l'ensemble les morceaux de son second opus, rien de plus.
Une petite digression qui lui a cependant valu d'effectuer, soulignons-le, un concert tout aussi long que la dernière fois mais en assurant le show par lui-même exclusivement, et non à grands renforts de funambules, mimes et magiciens.
Autant dire alors que si sous certains aspects j'ai été plutôt déçue, d'autres m'ont apparus meilleurs de la sorte... Il fallait bien ça, non?

.

Sc_ne

.

Aussi, stop aux critiques! J'ai aimé le côté d'avantage "concert" que "spectacle" cette fois-ci.
C'était moins grandiose bien sur, moins hallucinant également (notons que la structure d'il y a deux ans avait été conçue exclusivement pour le Parc des Princes et était juste incroyable), mais beaucoup plus appréciable en terme de qualité musicale. Et si l'on ne peut pas parler précisément de "show intimiste" à Paris Bercy, il résultait cependant beaucoup de chaleur et de convivialité dans l'ensemble. Le fait que Mika parle français y a sans doute infiniment contribué et il s'est montré plutôt humble, très à l'écoute de son public et franchement sympathique. Par répercutions, le concert paraissait abordable malgré la grandeur de la salle, ce qui contribuait à en faire un point bien plus positif qu'au Parc des Princes où tout semblait tellement "grand spectacle" que fortement anonyme...

° ° °

Et puis soyons honnête. Mika, tout en nous envoyant en pleine figure quelques animations dont lui seul a le secret et qui font tout le charme de son univers rêvé, s'est franchement montré à la hauteur, à l'image de ce que son personnage représente, nous faisant ainsi voyager dans des contrées mystérieuses sans pour autant nous détourner du droit chemin.
Mon esprit se focalisant de ce fait d'avantage sur sa musique, il m'a semblé que c'était mieux; j'entends par là, plus abouti.
J'ai savouré son grain de voix, superbe. Sans failles ni tremblements...
... Petit instrument magique qui subsiste et résiste à tout, malgré ses bonds incessants et ses courses effrénées de part et d'autre de la scène.
C'est qu'en show man averti, il a réussi le pari fou d'assurer le spectacle en cumulant une prestation scénique toute en force et en bonne humeur à la beauté de ses vocalises qui ne faiblissaient pas et faisaient à elles seules une grande partie du travail.

° ° °

Il est à noter aussi une performance moins "jeune" et moins "marshmallow" de sa part, puisqu'il a su donner à son univers un nouvel essor, le rendant légèrement plus "dark" que précédemment mais sacrément plus intéressant aussi.
Il semblerait en effet que notre artiste pop ait évolué durant ces deux petites années et appose aujourd'hui sa personnalité avec plus de conviction et de maturité, sans pour autant oublier cette volonté de se démarquer dans une surenchère bien amenée.
Moi qui avais alors un peu peur du rendu global, ayant trouvé son second album bien plus lisse que le premier, me suis trouvée agréablement surprise. Si moins de morceaux semblaient vraiment se dégager en version studio, il a su en live les mettre en valeur et leur donner une véritable intensité de par son charisme et les arrangements faits pour l'occasion.
Un très bon point, souligné notamment par le magnifique Rain, qui nous a été servi ici à la sauce électro, (on se souvient encore de l'interprétation acoustique au piano du même morceau au Parc de Princes, juste ébouriffante). Il en a résulté une version surprenante, bien loin de sa pop habituelle, mais dont l'excellent rendu un brin expérimental a contribué à en faire l'un des temps forts de la soirée.

.

Mika___Bercy__final

.

Imposant et talentueux en chant, bon pianiste et comédien-né, Mika avait tous les atouts de son côté pour nous faire passer une soirée drôle et légère, et il a réussi.
Des passages acoustiques aux mélodies dansantes, il nous a emmené sautiller dans son monde bien à lui et, s'il possède toujours ce petit problème d'émotion sur les balades mélancoliques, eu égard au large sourire qu'il arbore quand il interprète des textes plus tristes, on met notre sensibilité de côté pour se souvenir d'avantage de ses performances live dans un registre pop acidulée marquant et qui lui sied parfaitement.
Mention spéciale pour [Bliss] enfin puisqu'il nous a interprété sa version française de Grace Kelly tout comme en 2008, mais avec cette fois-ci, bien plus d'assurance et de crédibilité ;)

° ° °

Que dire d'autre alors...
Deux ans après son show géant du Parc des Princes,
Mika enflamme Bercy et le rêve continue...
Quelques fausses notes de-ci delà
Mais qu'importe après tout que les rêves soient inconstants,
Puisque lui semble s'y impliquer vraiment et en jouer avec talent.
Émotion, magie, bonne humeur et toutes les saveurs d'un monde imaginaire détonnant.
Jolie prestation pour une soirée parsemée de sourires
Et qui laisse derrière elle l'allégresse des instants pétillants.

-Livy-

--> Le Myspace de Mika <--

Posté par livy_etoile à 08:00 - Trois petites notes de musique - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

  • Contrairement à toi, je n'avais pas été particulièrement emballée par le concert de Mika au Parc des Princes, alors je ne regrette vraiment pas d'avoir manqué celui-là ! J'ai écouté son second album et je ne le trouve pas terrible non plus... Je préfère largement le premier, parfait pour m'accompagner quand je fais du sport, car faut l'avouer, un petit "Relax", "Love Today" ou "Grace Kelly", ça donne envie de remuer son popotin huhu
    Bon, mais j'aurais été curieuse d'entendre cette nouvelle version en français de "Grace Kelly" car elle ne pouvait de toute façon pas être plus ratée que la première !
    Plein de bisous Livy et merci pour ce compte-rendu, c'est comme si j'y avais été maintenant

    Posté par Bliss, 13 mai 2010 à 11:01
  • Merci beaucoup pour ce compte rendu très complet !
    J'avais beaucoup aimé le premier album mais je dois avoué que je n'ai pas trop fait attention à son deuxième album... Cela reste néamoins un artiste que j'aimerais beaucoup voir en concert.

    Posté par flo, 13 mai 2010 à 18:09
  • Bliss:
    Eh oui, je me souvenais très bien de ton ressenti face au concert d'il y a deux ans et c'est bien pourquoi d'ailleurs, il était tellement tentant de te mentionner par rapport à la version française de "Grace Kelly"! Non mais tu imagines qu'elle est en progrès ?! ^^
    Pareil, le second album est bien loin d'égaler le premier opus de Mika que j'écoute toujours avec plaisir (même si je fais bien moins de sport que toi, en vilaine paresseuse que je suis!).
    Au moins, tu auras eu le compte-rendu sans avoir à te déplacer...
    Tu as vu comme je suis pratique
    Plein de bisous Blisouille et bon week end.

    Flo:
    Mais de rien miss
    Je constate qu'on a toutes le même ressenti face au second album, beaucoup plus plat et terne... S'il est passé inaperçu à tes yeux, c'est bien qu'il en vaut moins la peine.
    Quoi qu'il en soit, je te souhaite tout de même d'assister à l'un de ses concerts un jour, c'est un moment qui reste vraiment magique, grandiose, époustouflant, et un show à voir au moins une fois dans sa vie.
    A très vite!

    Posté par -Livy-, 15 mai 2010 à 18:12
  • Je pensais pas que le concert de la nouvelle tournée serait si proche de l'ancien. Même si la mise en scène n'était pas une découverte, je pense que le concert valait vraiment le coup. Il a une sacrée présence sur scène et une très belle voix.

    Posté par John C., 16 mai 2010 à 18:30
  • Et pourtant si, pas de grands changements au programme,
    et ce fut bien là ma terrible déception de la soirée!
    En dehors de ce petit hic, toujours autant de féérie, de charisme et de talent,
    comme tu l'as très justement souligné...
    Une prochaine fois peut-être, tu seras là ^^

    Posté par -Livy-, 17 mai 2010 à 18:25

Poster un commentaire