Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

03 mars 2010

Ambiance corsée au Temple

Le_Temple_3

Le_Temple

Le_Temple_2

Afin de célébrer dignement mes vingt-sept ans (même si en fait, j'en ai vingt-cinq, cela va sans dire), une amie a pris en main l'organisation de l'évènement en ce début de février pour décider de m'emmener dans un lieu à la fois sympathique mais plus encore atypique, du moins c'est ce qu'elle voulait bien laisser entendre. Et si je m'attendais à tout et son contraire, dans l'impatience de la découverte et plongée dans ma curiosité latente, je dois dire que la surprise fut bien au-delà de mes espérances puisque la demoiselle en question m'a littéralement bluffée cette fois, de par son choix et son humour assorti.
Récit haut en couleurs d'un restaurant pas comme les autres.

* * *

Un restaurant très curieux en fait, à en juger par la façade bien neutre, où j'ai hésité quelques secondes avant de rentrer tant je croyais m'être trompée d'adresse. Le lieu ressemblait d'avantage à un petit troquet de quartier sans prétention, quelques vitres décorées très banales somme toute, et l'on ne voyait quasiment rien de l'intérieur, pas assez en tout cas pour juger vraiment de ce qu'il s'y passait; aussi était-ce pour le moins intriguant. Je me suis malgré tout résignée à franchir la porte d'entrée, sans trop savoir où je mettais les pieds, et en me demandant sincèrement si je n'étais pas dans un café plutôt que dans un restaurant.

* * *

Mais sitôt le premier pas franchi, changement de décor.
"Le Temple" est en réalité un lieu étonnant qui dévoile, derrière son aspect curieux de bar PMU, une salle chaleureuse à souhait se poursuivant bien loin derrière la façade, et passablement spacieuse avec une quarantaine de couverts environ. De quoi rassasier aisément la tablée d'une quinzaine de convives que nous étions.
Cependant, ce qui frappe de prime abord est incontestablement le cadre. Excentrique comme on n'en fait plus, ce dernier mérite le déplacement rien que pour le coup d'œil. La décoration nous fait halluciner d'emblée avec son imprimé panthère/tigré, fil conducteur majeur du restaurant puisque tout et je dis bien tout en cet endroit, possède la marque de fabrique des fauves sauvages, de la cuvette des toilettes aux plinthes en bas des murs, des banquettes en fausse fourrure en passant par la tenue des serveuses. Et si le petit côté kitsch peut surprendre au début, il n'en est pas moins délirant si tant est que l'on décide de se laisser aller pleinement à cette ambiance décalée et complètement déjantée.
Parce qu'ici, il faut jouer le jeu jusqu'au bout et sans mauvaise volonté. Le jeu de l'extravagance ou celui de la sympathie. Le jeu de la bonne humeur et de la convivialité. Le jeu du second degré. Bref, le jeu, avant de s'affaler doucement au sein de cette caverne d'Ali Baba farfelue et volontairement désordonnée, entre deux photographies des 50's, quelques statuettes de pin'up rétro (Emma, comme je pense à toi!) et un plafond qu'on ne voit même plus, orné de sous-vêtements multicolores suspendus.
De quoi ravir et combler pour de bon les fans de Marilyn Monroe dans quelques ambiances teintées des paillettes chatoyantes des cabarets.

* * *

En se projetant un peu au-delà, l'accueil est des plus chaleureux et le personnel adorable. Les serveurs, serveuses, se donnent la réplique sans se ressembler avec cette gouaille parisienne (ou corse en fait, car n'oublions pas justement qu'il s'agit d'un restaurant aux spécialités de l'île de beauté ^^) que l'on ne trouve plus beaucoup. Un petit charme supplémentaire non négligeable qui en devient carrément jouissif, si on l'additionne au décor incongru.
Imaginez alors une occasion particulière comme un anniversaire et vous saurez d'emblée ce que j'ai vécu: la bise des patrons, la petite chansonnette du "Happy birthday to you" reprise en chœur par toute l'assemblée et, cerise sur le gâteau, le petit cadeau surprise sous forme d'une rose, qui s'est avéré n'être autre qu'un mini-tanga transparent :)

* * *

Ceci étant et parce qu'on évoque tout de même là un restaurant,
autant se précipiter sur la cuisine en tant que telle.
Il faut dire que la mise en bouche est définitivement convaincante: les cocktails apéritifs portent les goûts acidulés et originaux des kirs aux noisettes, coupes de champagne framboises/griottes et autres parfums tous plus alléchants les uns que les autres.
Du côté du menu, une ardoise géante s'empare de la situation à grand renfort de choix conséquents et nous emmène à la découverte de plats inconnus pour nous autres parisiens, dans les tréfonds de l'île de beauté. Et puis survient le passage de commande, chaleureux et surprenant, puisque chacun lève le doigt en fonction du plat qu'il prend... Un peu comme à l'école en quelque sorte, mais en tellement plus relax' qu'on se prend vraiment au jeu. Il faut toutefois préciser qu'étant une grande tablée, il était sans doute plus simple de procéder ainsi!

* * *

Les plats quant à eux, demeurent une agréable surprise.
Si la présentation est plutôt simple, elle est surtout agréable et met d'emblée en appétit, alors qu'on assiste tout odorat sorti, à la valse de plats variés et typiques, de vraies spécialités corses, savoureuses et délicieusement inconnues.
Dans l'assiette, c'est encore meilleur. Les mets révèlent toute l'ampleur de leur goût et s'ils ne sont pas forcément habituels, ils sont en tout cas à goûter sans tarder. L'assiette corse notamment est particulièrement impressionnante, ainsi que les cannelloni au Bruccio, à essayer sans la moindre hésitation, grâce à un mélange de saveurs bien spécifiques. Et si l'on ajoute à cela l'aspect copieux de la gastronomie corse, nul besoin de vous annoncer qu'en sortant du "Temple", vous n'aurez plus bien faim ^^
Les desserts enfin, sont servis non pas individuellement mais dans de grands bols, très drôles au demeurant, qui incitent au partage. Chacun se sert, passe à son voisin et il en découle un côté convivial très bon enfant, certes loin des restaurants un peu guindés, mais franchement plus attrayant pour une soirée entre amis.
Il reste à compter dans les 30 euros par tête tout compris, plus ou moins, ce qui, pour un repas dans Paris, n'est pas particulièrement excessif, surtout si l'on en juge par la qualité comme la quantité. Je ne peux alors que vous encourager à découvrir à votre tour les joies de la gastronomie corse dans ce contexte si étonnant et affriolant,
à mille lieues des restaurants classiques parisiens.
Une adresse authentique à s'offrir, pour un petit plaisir follement décalé.

* * *

[ Les + ]

L'aspect insolite du lieu n'engendre évidemment que du bonheur. Il surprend, ébahit et ne peut laisser de marbre, même les plus réfractaires d'entre nous. On y inclut évidemment l'originalité de la décoration, kitschissime et rococo, et l'invasion de pin'ups et de motifs tigrés qui nous offrent un moment de totale évasion.
Les spécialités culinaires de la maison, peu banales, sont elles aussi à retenir sans plus tarder.

[ Les - ]

La façade neutre, mise en valeur zéro, ne donne pas particulièrement envie de s'y arrêter et c'est un peu dommage lorsque l'on sait ensuite combien "Le Temple" est un endroit à découvrir. Il faut donc le recommander ou se renseigner au préalable sur ses petits secrets pour s'y attabler de bon cœur.
Côté cuisine, les desserts sont alléchants de par leur présentation, mais un peu trop lourds pour finir un repas déjà très copieux. Et là, c'est sans doute la fille en moi qui s'exprime, mais j'aurais largement préféré un soupçon de légèreté sucrée que je n'ai hélas pas eu.

[ What else? ]

Résa obligatoire, surtout si le nombre de convives est conséquent et que l'on souhaite avoir une place de choix.
Il convient aussi de préparer son appétit comme il se doit, soit de jeûner quelques jours avant, histoire d'être paré ^^
Obligation enfin de faire preuve d'une bonne dose d'humour au second degré et de ranger son petit côté chic au placard le temps de partager de la bonne humeur à foison, toute d'imprimés aux couleurs de la savane parée.

-Livy-

Le Temple, c'est où?
87, rue de Turbigo
75003 Paris
Tel: 01 42 72 30 76
Métro: République ou Temple

Posté par livy_etoile à 08:00 - A table! - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

  • Sympa ta soirée d'anniversaire pour tes... 25 ans !! C'est marrant, moi aussi j'ai 25 ans et je vais avoir 25 ans cet été... ça pour une coïncidence !!!

    Sinon, j'ai noté l'adresse dans mon p'tit carnet, si l'occasion se présente, sait-on jamais

    Posté par Bliss, 04 mars 2010 à 08:33
  • Superbe coïncidence en effet que celle-ci!
    Étant toutes deux de la même année, c'est tout naturellement que tu t'apprêteras toi aussi à célébrer tes... 25 ans dans quelques mois Blissouille

    Et plus sérieusement, tu as bien fait de noter l'adresse du restaurant, surtout s'il te prend l'envie d'un petit délire d'un soir, ça peut en valoir la peine!

    Posté par -Livy-, 05 mars 2010 à 19:32
  • ça a du être une soirée mémorable !
    Ce resto a l'air trés sympas pour les soirée entre amis.
    joyeux anniversaire!

    Posté par flo, 07 mars 2010 à 18:16
  • Mais c'était une soirée mémorable. J'ai bout coup aimé l'ambiance et l'accueil chaleureux du personnel. A conseillé pour ceux qui aime les spécialité corse (fromage et charcuterie).

    Posté par John C., 07 mars 2010 à 18:28
  • ça a été une super soirée! j'espère que l'année prochaine, j'arriverai à te retrouver un resto aussi bien!

    Posté par hélène, 09 mars 2010 à 01:09
  • Flo:
    Merci beaucoup pour ton petit message.
    "Mémorable", c'était bien là le mot,
    d'autant plus que je suis toujours très friande des soirées entre amis!
    Bon week end à toi.

    John C.:
    Je me souviens en effet que le restaurant t'a franchement bien plu, sa déco comme sa gastronomie. Et d'ailleurs, comment aurait-il pu en être autrement avec ton appétit d'ogre?
    "Bout coup": ça sent le commentaire envoyé via un iPhone malicieux ça, hé hé!

    Hélène:
    Ta présence sur mon blog m'honore, évidemment ^^
    Tu joues très bien ton rôle d'organisatrice alors je te fais confiance pour toutes mes célébrations de quart de siècle à venir et plus encore, sur un certain restaurant, rue de Montorgueil dont toi seule as le secret... No commen't!

    Posté par -Livy-, 12 mars 2010 à 22:23

Poster un commentaire