Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

15 juin 2009

Procrastination sportive

Garfield_abdos

.

Après un automne très tonique que j'ai accueilli avec une grande rigueur sportive quotidienne et beaucoup de Wii fit aussi, est malencontreusement survenu un hiver long, froid et par conséquent, hautement gastronomique (on se console comme on peut me direz-vous)...
C'est ainsi que:

.

Février:
Petite tentative sportive joliment esquivée.
"Avec plaisir mais aujourd'hui j'ai prévu une expo à forte teneur culturelle, demain c'est soirée entre amis et jeudi, j'irais bien au ciné!"
" Des abdos fessiers? D'accord mais alors quand je ne serai plus fatiguée."
" C'est franchement dommage tout de même, il pleut."
Je me sous-estime cependant car j'ai envers et contre tout tenté une espèce de nouvelle "période d'essai", quelques mois après un laisser-aller des plus plaisants, musique dance "old school" assortie et tapis de sport à l'appui.
Et 1, et 2, et 3 et 4! J'y crois, tu y crois, nous y croyons... ah bon?
Les courbatures ne tardant pas à arriver, je me dis qu'il me reste les vêtements hivernaux pour tout cacher et puis mince après tout, il est encore loin, le fichu mois de juillet!

.

Mars:
C'est le début du printemps, fichtre, et comme une prise de conscience devant la glace...
"Non je ne suis pas enceinte, j'ai juste abusé des moelleux au chocolat, voilà tout!"
Juste? Façon de parler. J'en ai tellement mangé que je pourrais bien me transformer en moelleux au chocolat un ce des quatre matins, voilà ce qui me pend au nez!
Maigre consolation alors que la mode des tuniques amples qui vont cacher ce petit ventre et puis autant avouer que j'ai quelques scrupules tout de même.
C'est qu'ils sont en taille 36, mes maillots de bain!
La possibilité  de la reprise du sport est de suite envisagée et hop! Je m'y mets sans sourciller.
Etat de motivation très contestable cependant, je me suis plutôt reconvertie à Guitar Hero et puis je préfère toujours traîner dans les restaurants.

.

Avril:
Comme une vague de bonne humeur et donc, de bonne volonté.
L'aventure sportive et humaine vous comprenez, c'est tellement beau!
Une demi-heure d'exercices par jour, de la randonnée, de la danse, monter scrupuleusement les escaliers sur la pointe des pieds (ce n'est pas comme si j'étais claustrophobe depuis toujours et ne prenais jamais l'ascenseur, non, non, loin de moi cette idée), du footing au parc Montsouris et même quelques accords de guitare. (Cherchez l'intrus)
Bref, le ventre est plat, la fesse ferme et le mollet galbé. Juste un peu débordée.
Et je m'en vais de ce pas fêter ma victoire, toute de rigueur parsemée, par...
Une petite coupe glacée?!

.

Mai:
Totale motivation... ou pas.
"Non mais la littérature et l'écriture, ce sont les sports de l'âme vous comprenez..." (Hum)
Il me reste toujours quelques atouts:
Monter et descendre les escaliers du métro à répétition, c'est de l'exercice?
Et faire du shopping, ça compte?
Parler au téléphone peut-être...
Je suis sure qu'il y a tout plein de muscles qui travaillent partout!
Si oui, je suis en plein boum. Et sinon... euh non, rien!
Je me fais toutefois un point d'honneur à avoir une circonstance atténuante en béton armé:
Je ne trouve plus les piles rechargeables pour m'exercer en mode Wii fit!

.

Juin:

Une bouffée d'air pur à la campagne le temps d'un week end ,16 km de VTT en une seule petite journée et les neurones en folie pour la préparation au bac français.
De retour à Paris, je m'en reposerais presque sur mes lauriers:
"Oui, j'ai dit que j'allais marcher toute la journée mais là, je suis accidentellement passée devant l'arrêt de bus et il se trouve qu'il arrive dans un minute alors à quoi bon?"
"Non, je ne peux pas remuer, tu ne vois donc pas que je suis train de digérer."
"Courir? C'est une idée mais si tu me rejoignais plutôt au Starbucks Coffee?"
" Eh non, pas de vélib' ce serait dangereux car je suis bien trop alcoolisée, tu ne te rends pas compte, avec ce verre de rosé!"
"Des muffins??! Où qu'ils sont? "
"Je mets des talons hauts, c'est une bonne alternative, si vous croyez que c'est facile aussi."

.

Taux de crédibilité, niveau zéro.
Et dans le placard, en taille 38, mon nouveau maillot...
Ok, c'est bon j'ai compris, cet été encore, je reste à Paris ^^

NB:
J'ai honte!

-Livy-

Posté par livy_etoile à 08:00 - Zen et Belle - Permalien [#]
Tags : , ,