Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

18 mai 2009

Chuck: geek attitude en plein délire d'espionnage

Chuck

Chuck me!
Je crois bien que j'ai carrément eu un énorme coup de coeur pour cette série.

Pourtant, rien n'était gagné d'avance. Le côté "nerd" de l'histoire évoqué par mon geek de meilleur ami, totalement addict déjà, ne m'ébranlait guère, pas plus que les vagues extraits qu'il avait daigné me montrer et qui se situaient dans un curieux magasin nommé le "Buy more". C'est que les personnages secondaires que je ne connaissais pas encore me semblaient jouer la pantomime dans un état d'esprit de surenchère et tout ce joyeux remue-ménage, sans aucune signification, ne m'inspirait pas du tout, ou encore moins que ça.
Fin de l'histoire qu'on aurait pu dire alors, mais non.

Figurez-vous que je me suis retrouvée par le plus grand des hasards avec les deux saisons de Chuck dans leur intégralité bien mises en évidence sur mon ordinateur (il a de la suite dans les idées, ce fichu meilleur ami ^^) et qu'un soir, dans le noir, juste pour voir, j'ai tenté une approche sans grande assurance de l'épisode pilote, histoire de.
La suite est d'une évidence accablante visant à prouver une éventuelle faiblesse de ma part dans l'addiction vis à vis des séries TV. Pauvre de moi!

Il faut dire que l'épisode pilote était tout bonnement explosif alors bien sur, j'ai explosé... mais de joie. Et de me mettre aussitôt à cumuler les épisodes avec passion, m'emballant pour cet univers d'espionnage remixé à la sauce "geek"et à l'humour débridé.
Un vrai trésor de droguée à la recherche de sa dose en quelque sorte, et que je ne pouvais garder sous silence plus longtemps...

.

Chuck_2

.

Mais Chuck, c'est quoi au juste?
Chuck Bartowski est un jeune homme brillant mais maladroit, geek passionné d'ordinateurs qui travaille au Buy More, une grande surface d'électroménager et d'électronique, et qui partage un appartement avec sa soeur et le fiancé de cette dernière.
Sa vie, plutôt ennuyeuse, solitaire et dénuée de toute folie, va basculer le jour où Bryce Larkin, son ancien meilleur ami de l'université, lui envoie un mail mystérieux qui contient toute la base de données d'images de la NSA et de la CIA réunies : l'Intersecret.
Aussitôt, il se trouve confronté au cynique John Casey sous couverture de la NSA et à la séduisante Sarah Walker qui travaille pour la CIA. Ces deux-là le recrutent dans le monde de l'espionnage et le protègent tandis qu'il les aide dans leurs tâches. Sa vie, ainsi chamboulée, est alors partagée entre son emploi au Buy More, son désastreux meilleur ami Morgan Grimes et ses autres collègues de travail, sa famille et les missions d'espionnage qui ne se passent jamais comme prévues...

.

Chuck_3

.

On l'aura compris à travers le pitch, l'univers de la série se révèle excessivement riche, évoquant tour à tour des sujets qui n'auraient a priori rien à voir les uns avec les autres mais qui finissent irrémédiablement par se rejoindre au moyen d'habiles pirouettes de la part du scénariste. En guise de cadeau-bonus, des parodies, des clins d'oeil aux plus grandes sociétés high-tech et de fines allusions à des films, chansons, publicités etc..., délicatement glissées sous forme de répliques au sein de l'ensemble; autant vous dire que les amateurs du genre se délecteront de tant de références.

Chuck sort ainsi des sentiers battus et conjugue avec brio des thématiques improbables qui tendent aussi bien à l'humoristique qu'au film d'action en passant par un petit air de romance qui, à défaut d'être niais (ouf), se révèle plutôt attendrissant.
Loufoque et incohérent, le scénario n'en demeure pas moins palpitant et bien pensé et se base sur une construction solide des gags en béton pour faire ressortir de la série un aspect un brin plus sérieux et des effets spéciaux à en faire pâlir les vraies séries d'action et d'espionnage. C'est ainsi qu'on ne s'ennuie pas une minute, jonglant sur un fil conducteur multiple et sans cesse renouvelé.

De plus, outre les épisodes voués à varier les plaisirs, les thèmes qui s'enchaînent sont excessivement bien dosés et le choix du casting s'avère totalement pertinent.
Au pays de Buy More alors, les rebondissements vont bon train et si Chuck, notre héros en plein coeur de l'action, se révèle être un espion décidément pas comme les autres, maladroit comme pas deux et grand collectionneur de gaffes devant l'éternel (dont il se sort toujours bien), les personnages secondaires, n'en perdent pas pour autant leur importance, dévoilant tour à tour des personnalités aussi surprenantes que touchantes.
Un autre adjectif? On pourrait dire "tordues" aussi (Et je cite Jeff, Lester, Big Mike et leurs compères à ce sujet) mais là encore demeure leur charme inné ^^

.

Chuck_1

.

Certes, je sens pourtant les mauvaises langues qui pourraient en arriver à penser que le combo action-romance-humour, dans son efficacité évidente, est commercial à souhait et dans un sens, on les comprendrait bien, moi la première. Mais par chance, Chuck sort indemne de ce vilain procédé parce qu'il n'est pas qu'un simple divertissement télévisé mais aussi une série vraiment unique dont le côté déjanté et décalé, pas franchement exploité de la sorte jusqu'à présent dans d'autres séries de sa trempe, fonctionne à merveille et atteint par la même occasion des sommets de situations incongrues et délirantes.
C'est ainsi qu'on s'y retrouve tous au final, non pas pour la crédibilité de la chose, oh que non, mais plutôt menés par l'envie de sourire ou de lâcher prise, qu'on soit branché espionnage/suspense ou pas du tout d'ailleurs, et si en plus on a en nous ne serait-ce qu'une once de geek-attitude, alors ce n'est plus qu'une histoire de temps pour être converti à la série!

.

Chuck_4

.

Il serait dommage également de ne pas mentionner l'aspect musical de Chuck puisqu'il est prédominant, aussi bien dans l'action que dans les scènes impromptues. On sait bien en effet que la bande-son d'une série possède toujours une importance non négligeable mais elle demeure parfois un peu en retrait et à l'instar d'un ou deux titres phares, on n'en retient pas grand chose.

Point de cela ici puisqu'elle se montre dans toute sa splendeur, aussi puissante que diversifiée et procurant à l'ensemble cette inexplicable énergie dans l'enchaînement des scènes, qu'un silence de trop longue durée ou un titre peu approprié auraient annihilé d'emblée.
Les morceaux se suivent donc sans se ressembler, tous styles et toutes époques confondus mais s'harmonisent toujours à merveille avec l'épisode du moment, lui donnant un côté plus attractif encore qui le fait briller de plein fouet. On retrouve ainsi une multitude d'artistes très hétéroclites au sein des deux saisons tels House of Pain, Jet, Band of Horses, Gotan Project, Oasis, The Editors, The Kooks, The Fratellis, The Prodigy, Iggy Pop, Supergrass, Kaisier Chiefs, Bloc Party et encore une tripotée de pointures car figurez-vous que je ne vous en cite même pas le tiers (et qu'accessoirement, j'ai opté ici pour mes favoris ^^).
De quoi faire une sacrée playlist avec le tout, et de qualité de surcroît, qui pourrait s'étendre bien au-delà encore si l'on prend en compte quelques bons vieux tubes à la Chumbawumba ou Les Backstreet Boys, histoire de se remémorer de bons vieux souvenirs ;)
Saupoudrez enfin le tout d'un soupçon de musique classique (Beethoven, par exemple) et de tubes bien bien commerciaux (Lady Gaga, Pussycat Dolls) et vous obtenez une BO d'enfer dont l'éclectisme très prononcé est un atout assuré!

.

Chuck_6

.

Alors voilà, même en pleine crise, on espère tous malgré tout une troisième saison pour la petite série qui monte, d'autant plus que les derniers épisodes de la seconde se dévorent plutôt qu'il ne se regardent, tant les intrigues à venir promettent d'être captivantes et d'opter pour un changement de direction certain d'autant plus que tout bascule...
Oups, en aurais-je trop dit?
Je pourrais tout autant vous confesser que je rêve chaque nuit d'avoir un intersecret dans la tête, même que ce serait bien pratique pour régler mes problèmes au quotidien.
Par pur hasard, il paraîtrait que c'est impossible dans la vraie vie et que je ne peux pas être un agent secret, non mais quel malheur!
Et dire qu'on m'avait déjà affirmé la même chose à propos de mon souhait de devenir la soeur cachée de Harry Potter.
Faut-il que je sois maudite et condamnée à vivre dans la réalité.
Heureusement, il y a toujours Chuck pour l'enjoliver ^^

-Livy-

BONUS
Ah oui, j'allais oublier...
Le truc ci-dessous là, s'appelle Bryce Larkin (Matthew Bomer)
Et en voici un bref échantillon, juste pour le plaisir des yeux ;)

Bryce Bryce_2

 

Posté par livy_etoile à 08:00 - Séries-Addict et Mangavore - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Je n'ai absolument JAMAIS entendu parler de cette série. Tu as un très chouette meilleur ami !
    Ton article a éveillé la sérivore qui sommeille, enfin plutôt qui somnole, en moi. Et je ne dis pas ça seulement parce que l'acteur a l'air bien sympathique, pas du tout, le délire geek-espionnage me tente beaucoup. Je vais essayer de me dénicher les premiers épisodes cette semaine(j'espère que tu es fière de toi ^^)

    Posté par Emma, 18 mai 2009 à 20:06
  • Mais oui qu'il est chouette, ce meilleur ami

    Pour info supplémentaire, la série est diffusée depuis janvier sur TF1 le dimanche à 14h15 (sauf si grand prix de F1 ^^), même qu'ils en sont déjà à la saison 2!
    Et si tu te déniches les premiers épisodes bientôt, je compte sur toi pour me dire ce que tu en penses. J'ai déjà converti deux personnes pour le moment (et je n'en suis pas peu fière...) alors comme on dit, jamais deux sans trois ^^

    Posté par -Livy-, 18 mai 2009 à 23:18
  • J'espère bien que je uis au TOP.

    La série est vraiment AWESOME. L'essayer c'est l'adopter ce petit Chuck Bartowski.

    Posté par John C., 20 mai 2009 à 15:12
  • Tiens tiens, tu m'as épargné la tirade du meilleur ami qui se sent pousser des ailes (avec les chevilles gonflées au passage) en ne mentionnant qu'un tout petit "je suis au top"...
    Je suis bluffée mister awesome

    A toi à présent de lancer la procédure d'adoption pour Chuck mais prends garde...
    Il est plus fort que toi, niark!
    (Et je croyais tout de même que tu aurais préféré adopter Sarah... *sifflote*)

    Posté par -Livy-, 21 mai 2009 à 21:32

Poster un commentaire