Livy Etoile

~ Une pincée de rêve, un soupçon de bonheur ~

27 février 2009

Bonheurs artificiels

Loin

2005.
Minuit bien trop passé.
C'était une nuit d'insomnie je crois,
Ou peut-être quelques cauchemars.
Une humeur chagrine? Même pas.
Des souvenirs qui revenaient en trombe sous forme de flash.
Quelques cris, peut-être des rires,
Je ne sais plus bien.
Il y avait des bribes de mélodies dans ma tête,
De brèves réminiscences de sombres fêtes
Et juste une envie d'écrire.
2005, oui c'est bien ça.
Le contexte était posé,
Il a donné ce résultat...

~

Comme une envie de destruction
Et l'on ne peut rien y faire,
Si ce n'est pas la solution,
Si ce n'est qu'éphémère,
Se laisser tenter
A halluciner jusqu'à l'aurore
Jusqu'à perdre pied
Et puis se perdre dans le décor;

Elle monte au nez la poudre blanche,
La divine et exquise faiblesse
Comme une revanche
Sur l'anxiété, l'angoisse, le stress;
Une évidence
Que demain rien n'ira mieux
Mais que ce soir, en transe,
Le monde est soudain lumineux;

Et l'on va pleurer
Sur notre monde en perdition,
Et l'on va saigner
Devant tant de désillusions
Et puis continuer
A délirer, le nez au vent,
Dans un tourbillon de pensées
Entouré de gens décadents;

On s'étourdit
De couleurs, de chants et de danses,
De délicieuses folies
Pour combler notre morne existence.
Se faire souffrir
Pour dire qu'on est encore en vie
Puis se faire mourir
Puisqu'il n'y a plus de paradis;

Elle est sournoise, insidieuse,
La drogue qui nous colle à la peau,
Elle est terrifiante et vicieuse,
Nous fait planer toujours plus haut,
Toujours plus loin,
Comme un souffle de vengeance
Pour ruiner notre destin
Et aspirer nos espérances;

Plus on arrive au septième ciel,
Plus on est épuisé
Par les bonheurs artificiels
Qui nous ont déchiré
Mais le divin poison
S'insinue dans nos veines,
L'absolution...
Ou rester là, le coeur en peine.

-Livy-
Illustration: Wilfrid Hoffacker

Posté par livy_etoile à 08:00 - Ma bulle artistique - Permalien [#]
Tags : , , ,